Championnats Européens

Les Belgian Cheetahs terminent au pied du podium à l'issue d’un 4x400m de folie, nouveau record de Belgique à la clé

20 août 2022 à 19:10 - mise à jour 20 août 2022 à 19:55Temps de lecture2 min
Par Romain Langendries

Juste après la médaille d'argent des Belgian Tornados, les Cheetahs ont terminé 4e de la finale du 4x400m des championnats européens. Les Belges ont été devancées par la Pologne, la Grande-Bretagne et les Néerlandaises, championnes d'Europe. Mais quelle course, les Cheetahs s'offrent par ailleurs un nouveau record de Belgique en 3:22.12 soit 1.84 seconde de mieux que leur précédent record datant d'août 2021 en finale des JO de Tokyo (3:23.96) ! 

Cynthia Bolingo, la recordwoman de Belgique et première relayeuse de la soirée, a viré à la deuxième position avant de passer le relais à Hanne Claes. La deuxième relayeuse belge est partie en boulet de canon mais a un peu craqué dans la dernière ligne droite avant de céder le témoin à Helena Ponette, alors rétrogradée en 4e position. S'en suivi un tour complètement fou de la jeune Belge de 22 ans. En feu, Ponette a dépassé une à une ses concurrentes avant de prendre la tête de la course. Le passage de témoins s'est déroulé sans encombre, Camille Laus la capitaine a tenu bon en première position jusque dans la dernière ligne droite, avant de se faire dépasser par la Pologne (Natalia Kaczmarek), la Grande-Bretagne (Nicole Yeargin) et les Pays-Bas avec Femke Bol, superstar du 400m, offrant le titre aux Néerlandaises et décrochant sa 3e médaille d'or dans cet Euro. 

Les Belgian Cheetahs ont touché du doigt cette médaille tant convoitée. Les Belges ont réalisé une course magnifique laissant un bon présage pour la suite. 

Camille Laus, dernière du relais, une place difficile, a craqué sur les derniers mètres après avoir tenu en première position : "Je m'étais préparée à ce scénario. Pendant la course je pensais tactique pour éviter qu'on me dépasse trop facilement. Malheureusement dans la dernière ligne droite elles sont plus fortes que moi et ça m'agace. Je savais qu'il y avait du niveau derrière, j'espérais les garder dans mon dos. Mais voilà, on essaye de relativiser. Notre chrono est vraiment fort, on met plus d'une seconde et demie à notre record de Belgique. Va falloir travailler plus pour la médaille."

Cynthia Bolingo, elle aussi relativise malgré la déception : "On est capable mais il n'y a que trois médailles, pas quatre. Il y a toujours moyen de faire mieux. Nous sommes à un niveau où on veut performer et pas juste arriver en finale. Il faut prendre cette frustration comme quelque chose de positif."

© Tous droits réservés

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous