Les belles années - Gilbert Bécaud

Les belles années - Gilbert Bécaud

© Tous droits réservés

11 août 2013 à 20:04Temps de lecture2 min
Par rtbf
Emission de variétés enregistrée en 1980. Sur son plateau animé par le grand orchestre de Caravelli, Jean-Claude Menessier reçoit Gilbert Bécaud. Evoquer le passé : Gilbert Bécaud n'y tient pas plus que ça. Car, comme il le lance à la cantonade, "Qu'est-ce qu'on fait du futur alors? Ce futur, qui est quand même la seule chose intéressante, puisque le passé est bel et bien foutu!" Néanmoins, pour ces "Belles Années" qui lui sont consacrées, il a bien voulu retrouver, quelques instants, le Bécaud d'il y a quelques années. Un Bécaud qui s'appelait encore Silly François... né à Toulon en 1927. « Enfant, je pensais faire des études de musique classique. Donner des concerts de piano. Un piano que je travaillais de sept à huit heures par jour. Mais il y a eu la guerre... Mon frère était un résistant bon teint et quand il apprit que les Allemands avaient décidé de m'arrêter en guise de représailles, il m'invita à le rejoindre. Et je me suis retrouvé avec une mitraillette... un peu tôt pour moi. Car quand il a fallu se battre pour de bon en Savoie, j'ai trouvé cela beaucoup moins rigolo! En fait, ma mère voulait faire de moi quelques chose ou quelqu'un. Elle ne voulait pas que je sois seulement son fils. Par ailleurs, mon père; un manuel, ne considérait pas la musique comme un travail sérieux. II voulait que je devienne barman sur un transatlantique. Mais voilà, il y a les événements de la vie... Alors que j'accomplissais mon service militaire, j'ai participé à une fête de Noël et j'y ai chanté deux ou trois chansons écrites avec Jacques Pills. Ce fut un succès... et en rentrant à la maison j'ai dit à ma femme : "Je vais chanter!". Sur le coup, on s'est marrés comme des "fous! Puis Louis Amade m'a écrit "Les Croix"... et depuis lors j'ai bel et bien chanté! » Avec le succès que l'on sait. Pour ses "Belles années", une émission d'Henry Segers présentée par Jean-Claude et réalisée par Joseph Benedek, Gilbert Bécaud interprétera, accompagné par l'Orchestre de Caravelli : "L'indifférence" "Un peu d'amour et d'amitié" "Moi je veux chanter" "Mai 68" "L'important c'est la rose" "Les Caraïbes" "From Courbevoie" "Pommier à pommes" "C'est en septembre" "Monsieur Winter go home" Puis, au piano, il nous proposera un pot-pourri de ses grands succès. Bien sûr, comme c'est la coutume aux "Belles Années", Gilbert Bécaud répondra aux questions de Jean-Claude. Une façon agréable de retracer -sur le vif - une carrière bien remplie. II y aura aussi des extraits de films interprétés par l'artiste : "Le pays d'où je viens" et "L'homme libre". Des extraits aussi d'anciennes émissions de Télévision : notamment les répétitions de l'Opéra d'Aran au TRM", dans "Les coulisses de l'Olympia". Enfin, l'Orchestre de Caravelli jouera : "Un petit oiseau de toutes les couleurs", "Quand il est mort le poète", "Et maintenant", "Je viens te chercher", "On prend toujours un train pour quelque part". Gilbert Bécaud est décédé le 18 décembre 2001 à Paris.

Recevez une fois par jour l'essentiel de l'info

Chaque matin vers 10h (du lundi au vendredi), recevez un condensé des principaux titres de la rédaction web de la RTBF. Et en cas d’événement majeur, soyez les premiers informés par nos newsletters flash.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous