RTBFPasser au contenu
Rechercher

Concours Reine Elisabeth

Les candidats du Concours Reine Elisabeth 2022 toutes nationalités confondues

Les 68 candidats sélectionnés pour la session 2022 du Concours Reine Elisabeth violoncelle sont toujours en lice.
03 mai 2022 à 14:11 - mise à jour 03 mai 2022 à 14:22Temps de lecture2 min
Par Françoise Brumagne

Jour J – 6 avant la première épreuve du Concours Reine Elisabeth 2022 session violoncelle, qui sont les candidats qui se présenteront en première épreuve dès le lundi 9 mai à 15h à Flagey ?

Ils étaient 152 à envoyer leur candidature sous la forme d’un dossier accompagné d’une vidéo avant la date du 8 décembre.

68 ont été sélectionnés par la direction du Concours, ils ont tous entre 18 et 31 ans, de toutes nationalités, et toujours selon le règlement, ils n’ont jamais été lauréats du Concours.

La sélection de ces 68 candidats a été rendue publique fin février, et le public belge aura été ravi de découvrir le nom de Stéphanie Huang, violoncelliste belge, la petite sœur de… la violoniste Sylvia Huang qui avait participé au Concours en 2019.

Les candidats se répartissent en 20 femmes et 48 hommes, et ils représentent environ 26 nationalités, certains et certaines ayant selon leurs origines parfois plusieurs nationalités.

Les pays les mieux représentés sont les Etats-Unis, la Corée du Sud, l’Allemagne et la France qui, rappelons-le, avait en 2017 montré l’importance de son enseignement du violoncelle, en classant 4 candidats au palmarès dont le premier lauréat, Victor Julien-Laferrière.

Le tirage au sort de l’ordre de passage en première épreuve sera publié le soir du vendredi 6 mai. Cet ordre de passage individuel sera valable pour les trois épreuves du Concours.

La première épreuve aura lieu du 9 au 16 mai sur scène du Studio 4 à Flagey, du lundi au samedi à 15h et à 20h. Et au terme de la journée du 14 mai, on connaîtra les noms des 24 candidats admis à la demi-finale.

 

Un Concours en période de guerre

Dès le 8 mars, le Concours Reine Elisabeth a fait savoir par communiqué qu’il condamnait avec force l’agression de l’Ukraine par la Fédération de Russie, et il a tenu à exprimer sa solidarité avec les populations qui subissent les terribles conséquences de cette guerre, et en premier lieu avec le peuple et les artistes ukrainiens, tout en saluant avec reconnaissance, les artistes russes qui s’engagent courageusement pour la paix.

Tous les jeunes artistes sont donc les bienvenus, quelle que soit leur nationalité, c’est inscrit clairement dans le règlement du Concours, "aucun motif idéologique, linguistique, politique, religieux ou racial ne peut justifier le rejet d’une candidature".

En espérant que les musiciens et le public se retrouvent dans un "esprit de respect mutuel et de non-violence", le président du Concours, Jan Huyghebaert, a tenu à expliquer dans le programme, dans quel état d’esprit ils avaient envisagé cette nouvelle édition qui a lieu en période de guerre pour quelques musiciens, 4 Russes et 1 Ukrainien sélectionnés en première épreuve : "[…] les nationalités (des candidats) ne sont pas mentionnées dans le programme. Il s’agit de rappeler que ces jeunes musiciens participent au Concours à titre individuel et non en tant que représentants d’une nation".

Et chaque candidat et candidate pourra bénéficier du soutien attentif de l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie et du Brussels Philharmonic, mais aussi des accompagnateurs pianistes et violoncellistes. Tout comme de l'impartialité du jury international qui désignera sans délibération de "vraies personnalités artistiques".

Sur le même sujet

Concours Reine Elisabeth 2022 première épreuve samedi 14 mai : les récitals en replay et en podcast

Concours Reine Elisabeth

Concours Reine Elisabeth première épreuve – en replay sur Auvio : réécoutez le programme du lundi 9 mai

Concours Reine Elisabeth

Articles recommandés pour vous