Les causes du décès de Van Halen officiellement confirmées

Van Halen

© Getty

14 déc. 2020 à 07:49Temps de lecture1 min
Par Classic 21

Deux mois après son décès, le certificat de décès du guitar hero a été obtenu par TMZOn y apprend les causes de décès immédiates, à savoir un accident vasculaire cérébral. En plus de cela, il avait contracté une pneumonie, un syndrome myélodysplasique de la moelle osseuse et un cancer du poumon.

D’autres conditions ont aussi été révélées, comme un cancer de la peau au niveau de la tête et du cou, et un rythme cardiaque irrégulier.

Le corps du guitariste a été incinéré 22 jours après sa mort et les cendres ont été remises à son fils, Wolfgang.

Dans une récente interview, ce dernier a d’ailleurs révélé que les médecins avaient expliqué à son père qu’il ne lui restait plus que 6 semaines à vivre en 2017 car il était atteint d’un cancer en phase terminale. Il s’était ensuite rendu en Allemagne pour se faire soigner.

"Et peu importe ce qu’ils lui ont fait là-bas, c’est extraordinaire car j’ai pu passer encore trois ans avec lui," a confié Wolfgang.

Mais les choses se sont aggravées en 2019 après un accident de moto. On lui a ensuite diagnostiqué une tumeur au cerveau et il a dû faire de la radiochirurgie avec scalpel gamma pour se soigner.

"Au fur et à mesure, on restait coincés et plus rien n’avançait dans le bon sens," ajoute Wolfgang.

Il a aussi précisé que la maladie de son père a malheureusement empêché la reformation prévue du line-up classique de Van Halen, comme l’avait dévoilé le manager Irving Azoff le mois dernier.

"C’est important de le dire. Oui, tout était bien prévu et on était super excités. Ça ne s’est juste pas réalisé," regrette-t-il.

C’est dans cette même interview qu’il a rendu hommage à son père avec le titre "Distance" à écouter ici.

Sur le même sujet

Wolfgang Van Halen joue son titre hommage à son père en live

Wolfgang Van Halen défend la fresque à l'image de son père

Articles recommandés pour vous