Agriculture

Les céréales ont toujours été essentielles en alimentant les sociétés humaines

Les céréales ont toujours été essentielles en alimentant les sociétés humaines.

© projektv69/500px

12 oct. 2022 à 13:30Temps de lecture2 min
Par RTBF avec AFP

A l’heure du réchauffement climatique, l’ancrage des céréales dans notre quotidien prend une nouvelle forme avec la mise en lumière de variétés encore méconnues.

Les hommes du Néolithique les mangeaient bouillies

Les hommes préhistoriques ne vivaient pas que de la cueillette. Ils ne faisaient pas non plus que chasser le mammouth même si, au fil du temps, la pratique de la chasse les a amenés à se nourrir de plus en plus de viande. De 3.600 à 3.300 avant notre ère, on mangeait déjà des céréales. Une étude publiée dans la revue Nature Communications révélait au début du mois de septembre que des chercheurs britanniques et norvégiens avaient identifié une consommation à l’ère du Néolithique. Leur cuisine était même très précise puisque les hommes préparaient du blé et de l’orge dans des récipients dédiés. Les céréales étaient bouillies et se mangeaient comme des soupes qui pouvaient être agrémentées de viande.

En Egypte aussi, à l’époque des pharaons, les deux céréales composaient le régime alimentaire de base de la population, qui profitait du delta et de la vallée du Nil pour entretenir leur culture au moment des crues fertilisantes du fleuve nourricier.

Chez les Mayas et les autres peuples d’Amérique centrale à l’époque précolombienne, le maïs était une plante sacrée.

Le pain, aliment de base

Au Moyen-Age, les céréales étaient un indispensable pour la confection d’un aliment de base : le pain. Voilà une victuaille que l’on retrouve aussi bien sur la table des paysans et des plus pauvres que sur celle de la noblesse (dans des variétés et des couleurs différentes).

Elément central dans le catholicisme avec le moment de l’Eucharistie lorsqu’on le rompt, le pain incarne également le moment sacré de Shabbat dans le judaïsme avec la pléiade de recettes qui permettent de mordre dans la mie. La Journée mondiale de l’alimentation (16 octobre) coïncide d’ailleurs avec celle de la Journée internationale du pain…

L'agriculture a favorisé l'éclosion de la civilisation

Dans son dernier ouvrage publié en avril dernier et intitulé "Petite et grande histoire des céréales et légumes secs", l’ingénieur agronome Eric Birlouez raconte comment "les premières agricultures du monde sont toujours nées avec la domestication de quelques céréales et légumineuses sauvages. Cette 'innovation' a radicalement transformé l’alimentation et le mode de vie des premiers paysans. Elle a donné naissance aux villes, aux civilisations, à la différenciation sociale, à l’écriture". Ajoutons que le mot céréale est un emprunt au nom de Cérès, la déesse de l’agriculture et des moissons dans la mythologie romaine.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous