Le 6/8

Les choses à savoir avant d’aller faire du sport en hiver

Faire du sport lorsqu'il fait froid

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

30 déc. 2021 à 13:53Temps de lecture2 min
Par Elisée Baelongandi

Si vous êtes un adepte du sport en général ou juste parmi ceux qui veulent récupérer leur taille après les fêtes, vous devrez braver le froid pour faire vos exercices ! Gilles Goetghebuer, rédacteur en chef des magazines Zatopek et Sport & Vie, vous livre ses conseils pour faire du sport lorsque les températures ne sont pas très élevées.

La saison ne devrait pas être un frein au maintien de votre condition physique bien au contraire ! Voici donc quelques éléments à vous remémorer avant de vous lancer.

Pensez à vos enfants

Vous êtes de plus en plus nombreux à aller faire du sport avec vos enfants. Plusieurs moyens ont été mis à la disposition des parents pour leur permettre de faire du sport sans devoir chercher une nounou pour les plus jeunes. Ainsi, nous retrouvons sur le marché des poussettes qui permettent de courir avec bébé ou des sacs et kangourous spécialement conçus pour faire du ski avec lui. Toutefois, il ne faut pas oublier que lorsque vous avez chaud à cause de vos efforts physiques, bébé lui n’en fait pas. Il ne bouge pas plus que ça, l’enfant sent tout le froid qu’il fait. Pensez donc à le couvrir suffisamment en conséquence avant de sortir.

Couvrez-vous bien les extrémités

En parlant d’extrémités, il est question de vos doigts, oreilles, orteils et de votre nez. Ce sont des parties qui souffrent généralement les plus à cause du froid. Pourquoi ? Lorsque votre corps se trouve exposé à de basses températures, il y a une réorganisation de la circulation sanguine qui se produit en vous au profit des "organes nobles" comme le cerveau et le cœur. Cela engendre que vos extrémités ne reçoivent que 1/10 voire 1/15 de la quantité de sang qu’ils ont habituellement, autrement dit, très peu.

Getty Images

Ainsi il est conseillé de pouvoir porter des bons gants, des bandeaux et autres afin de laisser le moins possible ces parties du corps exposées au froid.
Dans le cas contraire, cela peut avoir des conséquences très néfastes. De nombreux alpinistes, par manque de précautions, ont perdu des doigts à cause du gel. En effet, une fois que la chair est nécrosée, on ne peut plus rien faire pour lui donner vie ; il faut juste la couper.

Veillez donc à bien vous couvrir pour ne pas avoir des destins aussi tragiques

 

Retrouvez les histoires sportives de Gilles Goetghebuer, et bien d’autres chroniques dans Le 6-8 en semaine sur La Une.

Sur le même sujet

Découvrez ce que vous pouvez faire avec la peau de votre clémentine

Le 6/8

4 livres sur la nutrition à découvrir absolument

Le 6/8

Articles recommandés pour vous