RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article audio.

La passion selon...

Les circonstances de composition du fameux concerto pour violoncelle de Dvorak

La Passion selon Cécile

Concerto pour violoncelle de Dvorak

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Cela n’aura échappé à aucun mélomane, depuis ce lundi 30 mai se déroule la finale du Concours Reine Elisabeth, au cours de laquelle les 12 finalistes interpréteront, en plus de l’imposé, un concerto de leur choix. Et ce mardi 31 mai, c’est au tour de la candidate belge Stéphanie Huang de nous présenter son programme avec le Concerto pour violoncelle en si mineur de Dvořák. Mais quelles furent les circonstances de composition de ce concerto, élément de réponse avec Cécile Poss.

Si ce concerto pour violoncelle est l’un des plus emblématiques du répertoire, il a bien failli ne jamais voir le jour. Depuis longtemps en effet, le violoncelliste Hanuš Wihan, ami de Dvořák, lui avait passé commande, mais celui-ci avait toujours refusé, affirmant que le violoncelle, était, certes, un bel instrument d’orchestre, mais totalement insuffisant pour un concerto solo.

Mais, alors qu’il est à New York, dans les années 1890, Antonin Dvořák assiste à un concert et y entend le deuxième concerto pour violoncelle du professeur de violoncelle Victor Herbert. Il se décide alors à composer ce concerto que son ami Hanuš Wihan lui réclame tant.

Le premier mouvement est grave et peut-être faut-il y voir les événements qui ont jalonné l’écriture de cette œuvre, d’abord le décès d’une de ses amies proches et puis la maladie cardiaque de Joséphina, sa belle-sœur et la femme qu’il a aimée. A la mort de Joséphina et alors que son concerto est déjà achevé, Dvořák va reprendre l’une des mélodies préférées de sa belle-sœur, à savoir le lied Lasst mich allein (Laissez-moi seul), issu de son opus 82 et il va l’introduire dans le final de son concerto pour violoncelle.

Ce mardi, vous pourrez l’entendre sous les doigts de la Belge Stéphanie Huang. Le concerto sera également joué ces jeudi et samedi prochains.

Sur le même sujet

Quel concerto pour violoncelle a été retrouvé 200 ans après sa création ?

Telle est la question !

Le replay du 5e jour de finale du Concours Reine Elisabeth avec Woochan Jeong et Samuel Niederhauser

Concours Reine Elisabeth

Articles recommandés pour vous