Belgique

Les communes lancent un appel aux citoyens pour répertorier les logements disponibles pour accueillir les réfugiés ukrainiens

Chambre privée disponible sur Gembloux pour des Ukrainiens

© RTBF - Gregory Fobe

01 mars 2022 à 20:48 - mise à jour 02 mars 2022 à 09:41Temps de lecture1 min
Par Anaïs Stas

Le Centre de Crise National et le secrétaire d’État à l’Asile et la Migration, Sammy Mahdi ont lancé, via les différents gouverneurs des provinces, un appel aux communes. Il leur est demandé de réaliser une première estimation des logements de crise disponibles sur leur territoire qui pourraient accueillir des réfugiés ukrainiens. Le délai imposé aux communes est très court. La demande a été formulée lundi après-midi et elles ont jusqu’à mercredi 2 mars 10 heures pour transmettre cette liste au fédéral.

Les appels des communes aux citoyens se sont donc multipliés ces dernières heures, aussi bien sur les sites des communes que sur les réseaux sociaux.

Loading...

Ecoutez sur ce point le bourgmestre de Walhain (BW), Xavier Dubois. Il était l'invité de la matinale de Vivacité BW ce mercredi 2 mars :

Xavier Dubois, bourgmestre de Walhain, invité Viva BW sur la recherche de logements pour les Ukrainiens

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Les communes listent les logements que des particuliers et des privés peuvent mettre à disposition "cela peut être, dans une maison, la chambre d’un enfant devenu grand et qui est désormais inoccupée" détaille Benoît Piedboeuf, bourgmestre de la commune de Tintigny (Luxembourg). "Les citoyens ont été très réactifs. En quelques heures, une douzaine de citoyens ont proposé des logements, ce qui représente une quarantaine de places possibles. Ce sont pour la plupart des logements pour deux ou trois personnes. On pourra également regarder du côté du CPAS, des gîtes".

Loading...

La commune de Vresse-sur-Semois précise que les logements recherchés doivent être de préférence meublés et disponibles au minimum trois mois. Elle précise également que cet appel permet d’établir un premier état des lieux. L’accueil effectif d’Ukrainiens dépendra de l’afflux de réfugiés sur le territoire belge.

Loading...

Sur le même sujet

Les Ukrainiens fuyant la guerre continuent d’arriver en Belgique. L’accueil s’organise

Politique

En Belgique, plus de 8.000 places "dispo" en 48h pour les réfugiés ukrainiens

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous