RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

Les communes s'inquiètent : qui va payer les augmentations salariales des policiers?

23 févr. 2022 à 10:50Temps de lecture1 min
Par Belga

Qui doit payer l'augmentation salariale des policiers? Les communes craignent que cette charge leur revienne et pointent les "fausses promesses" de la ministre de l'Intérieur, Annelies Verlinden, rapporte mercredi Het Belang van Limburg.

Au terme de longues négociations, la ministre et les syndicats sont parvenus à un accord fin janvier. Celui-ci prévoit que les policiers bénéficient d'une augmentation salariale structurelle de 5% au 1er janvier 2023.

Mais un doute subsiste sur qui devra payer la facture. Selon les communes, la ministre Verlinden s'est engagée à débloquer 121 millions de moyens fédéraux pour couvrir cette augmentation. Or, elle semble aujourd'hui faire marche arrière et vouloir transférer une partie de ce financement aux pouvoirs locaux.

Inquiètes de ce revirement, les trois organisations de communes du pays - la VVSG pour la Flandre, Localis pour Bruxelles et l'UVCW pour la Wallonie - ont envoyé une lettre à la ministre lui demandant urgemment des éclaircissements.

"L'objectif, c'est que le fédéral prenne à sa charge une partie importante des montants mais il n'est pas illogique que les pouvoirs locaux y contribuent également. Ils sont les employeurs de quelque 35.000 policiers sur 48.000 et sont donc responsables des 3/4 des coûts salariaux", a de son côté réagi le cabinet Verlinden.

Grèves de zèle des policiers à Brussels Airport: JT 29/10/2021

Brussels airport : Les policiers mènent une grève du zèle

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Enlisement des négociations sur la revalorisation salariale des policiers : plusieurs actions prévues, dans les aéroports notamment

Belgique

Négociations sectorielles au sein de la police : faute d’accord, la CGSP active son préavis de grève à partir du 15 février

Belgique

Articles recommandés pour vous