Viva +

Les compagnons de la chanson, des marchands de bonheur

© GettyImages

Le 1er décembre 1980, Michel Lemaire rencontre tout un ensemble vocal pour son émission " Seniorama ". En studio, les Compagnons de la chanson ". Connus d’abord sous le nom de Compagnons de la musique de 1941 à 1946, le groupe vocal est issu des Compagnons de France réunis par le chanteur Louis Liébard. Venu du scoutisme, Louis Liébard fonde les Compagnons de la musique dans le but de procurer du travail aux jeunes artistes qui ont fui la zone occupée par les Allemands pour s’installer en zone libre. Au début, leur répertoire est composé de vieilles mélodies françaises empruntées au folklore. Mais à partir de 1946, la formation entre dans la lumière grâce à l’intervention de la grande dame, Edith Piaf.

Envie de plus d’archives : www.auvio.be/sonuma

En 1946, la formation compte trois ténors, trois barytons et trois basses. Les neuf chanteurs enregistrent avec Edith Piaf la chanson " Les trois cloches " de l’auteur, compositeur, interprète et comédien, Jean Villard dit Gilles. Les trois cloches qui devient un tube sonnent le départ d’une carrière internationale pour les Compagnons de la chanson, toujours soutenus par Edith Piaf. La môme les emmène en tournée jusqu’aux Etats-Unis. Ils enchainent les succès. Jusqu’en 1956, ils chantent le plus souvent a cappella ou accompagné d’une guitare ou d’un piano. Ensuite, ils s’entourent d’un orchestre plus sophistiqué. Leurs prestations sont toujours agrémentées de petites scénettes pittoresques qui illustrent le thème des chanson. Entre les tournées internationales, ils participent au tour de France en 1959, passent à quatre reprises à l’Olympia et restent cinq mois à l’affiche de Bobino à Paris. Ils apparaissent dans toutes les émissions de variétés à la radio ou à la télévision, encensés par Guy Lux notamment. A leur palmarès, plus de 350 titres dont 50 inédits et une fréquence de 300 concerts par an. En décembre 1980, ils annoncent leur tournée d’adieu qui durera cinq ans. Les compagnons de la chanson réalisent leur dernier tour de chant au pavillon Baltard de Nogent-sur-Marne le 14 février 1985, le jour de la Saint-Valentin pour démontrer une dernière fois leur passion pour la musique et la chanson. La formation la plus connue du grand public était composée de Fred et René Mella, Jean Broussolle, Guy Bourguignon, Jean-Louis Jaubert, Hubert Lancelot, Jean-Pierre Calvet, Gérard Sabbat, Jo Frachon et Gaston (Michel Cassez). Les frères Fred et René Mella s'éteindront la même année, en 2019. 

Inscrivez-vous à la newsletter Vivacité!

Chaque vendredi matin, retrouvez toutes les infos de la chaîne radio proche de vous, avec les invités, les concours, les événements et l’actualité de vos animateurs.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous