RTBFPasser au contenu
Rechercher

La Grande Forme

Les compléments alimentaires : dangereux pour la santé ?

Comment décrypter la notice des médicaments ?

Les compléments alimentaires ont le vent en poupe, les ventes explosent. De plus en plus de gens en consomment. Et paradoxalement, on entend aussi de plus en plus qu’il faut s’en méfier. Les professionnels de santé alertent sur leurs dangers. Que faut-il alors penser ? C’est ce que nous allons voir avec Véronique Liesse, notre diététicienne-nutritionniste dans "La Grande Forme."

Les ventes de compléments alimentaires explosent et la situation sanitaire n’a fait que renforcer cette situation. "De façon générale, le public s’intéresse de plus en plus aux choses naturelles, ce qui est plutôt une bonne chose" explique Véronique Liesse. Mais tout ce qui est naturel n’est pas nécessairement sans danger. La difficulté réside dans le fait qu’il faut faire la part des choses, qu’un cas n’est pas l’autre, et ce n’est pas facile de nuancer lorsqu’il s’agit de santé publique.

Dans certains cas, les compléments alimentaires ont toute leur place. Mais ça ne veut pas dire pour autant qu’ils ne peuvent pas être dangereux. La première chose à éviter est de prendre des méga doses. Lorsque l’on parle de vitamines ou de minéraux, couvrir les recommandations suffit largement et il n’est pas utile de prendre plus, voir ça peut être dangereux pour certains.

Certains compléments alimentaires ne présentent que très peu de danger, parce qu’ils sont éliminés en cas d’excès :

  • La vitamine C qui peut être utile en hiver quand on mange moins de fruits ou de crudités par exemple, ou que l’on a un petit coup de froid.
  • Le magnésium, un minéral un portant notamment dans le métabolisme et la gestion du stress dont beaucoup de personnes manquent.

Certaines vitamines ou minéraux pourraient, par contre, avoir un effet être toxique en excès :

  • Le fer, par exemple. En prendre en excès peut être dangereux, mais il n’empêche que de nombreuses femmes en manquent tout comme certains enfants et adolescents.
  • La vitamine D peut être toxique aussi, même si c’est vraiment très rare d’en avoir trop. Une grande majorité de la population en manque clairement. Encore plus à la sortie de l’hiver. On sait aujourd’hui qu’au-delà de son rôle dans le métabolisme osseux, elle joue un rôle crucial dans l’immunité. Elle est anti-inflammatoire, elle limite le risque de chute chez la personne âgée par son rôle sur la masse musculaire. Elle a donc de très nombreux rôles protecteurs souvent méconnu, notamment sur le risque de cancer du sein. Et beaucoup de personnes auraient intérêt à se supplémenter. Il ne faut donc pas hésiter à demander à son médecin de faire doser la vitamine D et à se supplémenter. Un dosage permet d’ajuster la quantité de façon personnalisée.

Dans les recommandations du fonds mondial contre le cancer, il est indiqué d’éviter la prise de compléments alimentaires contre le cancer. "Ce n’est pas facile de devoir transmettre un message valable pour tout le monde, et donc ils ont raison d’être prudents. Ils font ici allusion aux antioxydants qui sont effectivement protecteurs contre le cancer, mais qui pour certains, en excès, peuvent devenir dangereux" insiste Véronique Liesse. Pour éviter que les gens ne se ruent sur des antioxydants, ils sont obligés de transmettre ce genre de message.

Les compléments alimentaires, dangereux ou pas ?

La Grande Forme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Il existe certaines situations pour lesquels la prise de complément s’avère non risquée :

  • Prendre un petit peu de vitamine C ou de magnésium ;
  • Prendre 10 mg de zinc quand on a plus de 60 ans ;
  • Prendre 1000 unités de vitamine D tous les jours ;
  • Prendre de la vitamine B12 quand on est végétarien ne pose pas de problème.

Par contre, prendre du fer, du sélénium, de la vitamine A, ou d’autres nutriments peut s’avérer plus dangereux. On a donc toujours intérêt à aller consulter un spécialiste de la micronutrition avant de prendre ce type de complément. Il existe aussi de plus en plus de compléments à base de plantes pour certains très efficaces. Notamment le curcuma dans le cas de maladies inflammatoires. Attention toutefois, les plantes ne sont pas sans danger. Il vaut toujours mieux se faire conseiller par un spécialiste de la santé.

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13 heures à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast.

Loading...

Sur le même sujet

Journée mondiale de la Procrastination : 6 astuces pour arrêter de tout remettre au lendemain

La Grande Forme

Massage tantrique : une pratique plus spirituelle que sexuelle

La Grande Forme

Articles recommandés pour vous