RTBFPasser au contenu
Rechercher

Vivacité

Les confidences de Gad Elmaleh sur son passé d’alcoolique

31 mai 2022 à 09:18Temps de lecture1 min
Par Elisée Baelongandi

L’humoriste Gad Elmaleh s’est confié sur son rapport avec l’alcool qui a été problématique jusqu’en août 2021, le moment où il a décidé de reprendre sa vie en main…

C’est au cours d’une interview accordé au Journal du Dimanche, que Gad Elmaleh s’est confié sur des moments difficiles qu’il a eu à traverser. En effet, il a fait des révélations bouleversantes en reconnaissant son ancienne dépendance à l’alcool…

"Sur scène, je me décris comme "un alcoolique asymptomatique". Certains pourraient dire "mondain". L’alcoolique, ce n’est pas toujours un type qui se roule par terre et saigne du nez. C’est aussi un mec classe qui enchaîne les coupes de champagne en riant", déclare-t-il.

Ayant choisi de se mettre à nu, il se livre sur ce penchant qui devenait de plus en plus incontrôlable…

"Moi, je picolais en toute occasion. J’étais heureux, je buvais ; j’étais malheureux, je buvais ; je donnais un bon show, je buvais ; un mauvais show, je buvais. C’était trop…"

Le choix d’un mode vie plus épuré…

C’est en août 2021 que celui qui avait rencontré Tom Cruise a décidé de reprendre sa vie en main en changeant de cap. Malgré la difficulté, il a choisi de mettre de côté cette addiction qui lui pourrissait la vie, comme celle de nombreux artistes, et a également ajouté la cigarette, par la même occasion, à la liste.

La spiritualité aurait été un des moyens qui l’aurait aidé à se décrocher de tous ces anciens maîtres. Ne se considérant pas comme croyant il confie croire à "l’hypothèse de Dieu rend joyeux". C’est ainsi qu’il poursuit une quête spirituelle personnelle, en s’offrant des cours de théologie et des retraites spirituelles de temps à autre afin de rester sain dans sa tête et dans son esprit.

N’ayant pas perdu son sens de l’humour, il ajoute : " La prochaine étape c’est abstinence sexuelle. Non je déconne ! " Toutefois, il est en train de rédiger un texte sur le sujet. " Le tantrisme me fascine ", a-t-il conclu auprès de nos confrères.

Sur le même sujet

"Mais tu le connais ?" La fille de Laurence Boccolini ignore tout de la célébrité de sa mère

Vivacité

Jubilé d’Elizabeth II : le prince Louis vole la vedette à la reine sur le balcon de Buckingham

Vivacité

Articles recommandés pour vous