RTBFPasser au contenu

Matin Première

Les cryptomonnaies peuvent-elles influencer la guerre en Ukraine ?

Les cryptomonnaies peuvent-elles influencer la guerre en Ukraine ?
11 mars 2022 à 11:552 min
Par Gilles Quoistiaux

Le nerf de la guerre, vous le savez c’est l’argent. Aujourd’hui la guerre en Ukraine se passe aussi sur le terrain économique. Les sanctions économiques prises par les Etats-Unis et l’Europe sont sans précédent. Les fonds des oligarques russes sont bloqués, toute une série de transactions internationales avec la Russie sont devenues impossibles avec la suspension du réseau Swift, plusieurs banques russes sont bannies du système financier, Visa et Mastercard se sont retirés du pays. La Russie s'intéresse de près aux cryptomonnaies. Explications.

 

La Russie est à la recherche de solutions pour contourner ces sanctions

Une des solutions, c’est d’utiliser les cryptomonnaies. Les banques européennes bloquent les transferts d’argent en rouble, en euros, en dollars. Mais il y a une chose qu’elles ne peuvent pas bloquer, qu’elles ne contrôlent pas, ce sont les cryptomonnaies. La cryptomonnaie la plus connue, étant le bitcoin.

Le bitcoin, personne n’en a sur son compte kangourou, sur son compte d’épargne. Le bitcoin, on le trouve sur des circuits parallèles, sur des plateformes en ligne.  es plateformes ne sont pas vraiment contrôlées par les autorités. Elles sont très faciles d’accès. N’importe qui peut acheter des cryptomonnaies sur ces plateformes et passer en-dessous des radars.

Les Russes se sont-ils précipités sur les cryptomonnaies ?

Les achats de cryptomonnaies avec des roubles russes ont fortement augmenté. Ça peut être dû aux sanctions, mais ce sont aussi potentiellement des Russes qui vendent leurs roubles, parce que leur monnaie perd de sa valeur.

La rouble a perdu plus de 30 % de sa valeur depuis le début du conflit. Tant qu’à faire, ils se disent qu’il vaut mieux avoir des bitcoins que des roubles. Sur la dernière semaine, ils n’ont pas tout à fait tort.  

Les oligarques russes pourraient-ils utiliser les cryptomonnaies pour contourner le blocage de leurs comptes à l’étranger ?

A priori, cela semble plus compliqué. Pour acheter des cryptomonnaies, ces oligarques doivent d’abord faire un virement depuis leur compte en banque. Si ce compte est bloqué, ils pourront difficilement acheter du bitcoin ou d’autres cryptos.

En plus, l’Union européenne vient de renforcer encore ses sanctions. Et c’est une première, les sanctions vont aussi s’appliquer aux plateformes d’échange de cryptomonnaies.

Autre problème auquel risque de se heurter les oligarques, c'est l'utilisation de ces cryptomonnaies. En fait, aujourd’hui, on ne peut pas acheter grand-chose avec des cryptomonnaies. Le jour où on veut récupérer des roubles ou des dollars, il faut passer de nouveau par le système bancaire. Et donc retour à la case départ, puisque le système bancaire russe est totalement isolé.

Le Kremlin soutient-il ce mouvement vers les cryptomonnaies ?

Juste avant le début du conflit, les autorités russes ont assoupli les possibilités d’achat de cryptomonnaies. On estime que 12 % des Russes détiennent des cryptomonnaies.

Ce qu’il faudra aussi tenir à l’œil, c’est le projet de crypto-rouble. C’est un projet piloté par le Kremlin qui compte créer sa propre cryptomonnaie, comme un autre grand pays vient de le faire, la Chine, qui a mis sur pied le crypto-yuan.

Un nouveau système monétaire parallèle est peut-être en train de se mettre en place.

Nouvelles technologies

Les cryptomonnaies influencent-elles la guerre en Ukraine ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

15 avr. 2022 à 04:41
1 min
11 mars 2022 à 12:38
1 min

Articles recommandés pour vous