RTBFPasser au contenu
Rechercher

Coronavirus

Les décès à cause du Covid-19 augmentent de façon importante en Belgique, surtout chez les plus de 85 ans

04 févr. 2022 à 10:06Temps de lecture1 min
Par Xavier Lambert

Le virologue Steve Van Gucht l’a confirmé lors du point presse hebdomadaire de Sciensano : le pic de la cinquième vague, ou vague Omicron, est désormais derrière nous. Il a été atteint le lundi 24 janvier après de 76.000 cas en une journée, et une moyenne hebdomadaire qui a culminé à 52.237/jour le lendemain.

Mais la cinquième vague n’est pas terminée pour autant, a-t-il mis en garde : les contaminations augmentent encore chez les plus de 70 ans, et de façon importante chez les plus de 80 ans. Et on observe surtout une hausse rapide des décès, principalement chez les plus de 85 ans : "il convient donc de rester prudent lors de nos contacts avec des personnes âgées", recommande-t-il.

On enregistre actuellement 33 décès liés au Covid, soit une augmentation de 35% sur une semaine. Elle s’observe notamment dans les maisons de repos : une maison de repos sur 5 a signalé un foyer de plus de 10 personnes la semaine dernière. "Les décès restent bien plus limités qu’en 2020" a-t-il cependant souligné.

"C’est souvent à la fin de la vague qu’on voit le plus de problèmes" souligne Steve Van Gucht, le paramètre de la mortalité étant plus tardif par rapport aux autres.

 

Dans l’enseignement, les contaminations diminuent fortement.

Mais le nombre de foyers sur le lieu de travail a augmenté de façon importante : "Nous voudrions vous rappeler de rester prudent sur le lieu de travail, et de travailler à domicile si possible".

La vague Omicron se traduit maintenant par une augmentation du nombre de patients en soins intensifs : 431 lits sont occupés, soit +20% sur une semaine.

En fait le nombre de nouvelles admissions en soins intensifs a commencé à augmenter dès début janvier, en passant de 20 à 45/jour, a précisé Steve Van Gucht, mais elle a été compensée par une augmentation de patients sortants, issus de la précédente vague. Cet équilibre a été rompu la semaine dernière mais "on s’attend à ce que ça rediminue un peu à la fois dans le courant du mois de février" a précisé Steve Van Gucht.

Sur le même sujet

Coronavirus en Flandre : le personnel soignant des maisons de repos devra porter un masque FFP2 dès lundi

Coronavirus

Covid Safe Ticket dans les maisons de repos : les experts du GEMS rappellent l'importance du port du masque

Articles recommandés pour vous