Recyclage

Les déchets, une matière de prédilection pour le label indien Urban Darzi

Les déchets, une matière de prédilection pour le label indien Urban Darzi.

© urbandarzi/Instagram

21 sept. 2022 à 10:00Temps de lecture3 min
Par RTBF avec AFP

Peut-on transformer les déchets en des ressources indispensables ? Ce serait sans doute un comble alors que ces derniers s'empilent depuis des années sur les cinq continents au détriment de l'environnement. Mais ce serait aussi une solution pérenne pour réduire l'empreinte carbone de certains secteurs. C'est la genèse du label indien Urban Darzi, qui ne se tourne que vers les décharges pour dénicher les matières premières de ses futurs vêtements.

Chaque année, 20 milliards de tonnes de déchets dans les océans

Créer un vêtement à partir de rien. Une idée saugrenue au premier abord, sauf si le "rien" en question évoque les montagnes de déchets que l'on jette tous les ans. Si l'on considère que 20 milliards de tonnes de déchets sont déversés chaque année dans les océans, d'après le site spécialisé Planetoscope, il y a effectivement de quoi pouvoir partir de "rien" pour révolutionner nos garde-robes, sans nuire à Dame Nature.

Un objectif devenu primordial pour l'ensemble des acteurs de la mode, deuxième industrie la plus polluante.

Après une première expérience en demi-teinte en 2018, Akshit Bangar, fondateur et directeur de la création de la marque Urban Darzi, fait le choix de relancer son label en pleine pandémie en articulant le concept autour de l'upcycling (surcyclage). Il s'agit de n'avoir recours qu'à des déchets, qu'il s'agisse de chutes de tissu ou d'objets trouvés dans des décharges, pour concevoir des produits du quotidien, dont des vêtements. Le tout basé sur la philosophie du "Jugaad", qui consiste à faire preuve de créativité pour détourner un objet de son usage initial et à faire mieux tout en mobilisant un minimum de ressources.

"La mode doit être une source d'inspiration pour la société"

Loading...

Basées à Kanpur et New Delhi, les équipes d'Urban Darzi, composées en partie d'étudiants, ne créent qu'à partir de ce qui existe déjà, en misant essentiellement sur "des pratiques de conception réfléchies et circulaires qui tiennent compte de la fonctionnalité, de la longévité et de la durabilité des produits recyclés". Un concept qui n'est en soi pas nouveau, la pratique de l'upcycling ayant explosé depuis le début de la pandémie, mais qui n'avait jusqu'alors jamais été ancré dans l'ADN d'une marque de mode.

"L'industrie de la mode doit être une source d'inspiration pour la société au lieu d'être une industrie de plus qui pèse sur l'environnement. Dans le but de construire une économie circulaire et de réutiliser efficacement tous les déchets qui nous entourent selon une approche honnête, responsable et transparente, nous vous invitons à faire ce voyage ensemble", peut-on lire sur l'e-shop de ce jeune label.

L'upcycling, avenir de la mode ?

Du paquet de chips et autres emballages alimentaires aux déchets ménagers en passant par les invendus, les chutes de tissus, les meubles et objets cassés, le plastique à usage unique ou encore les journaux… Tous les déchets sont aujourd'hui revalorisés par la marque pour concevoir de nouveaux produits.

Non contente de faire preuve de créativité, elle s'est d'ailleurs - bien évidemment - spécialisée dans la gestion de ces déchets. Chose qui pourrait devenir la norme, ou tout du moins une solution potentielle, dans une industrie qui a tout intérêt à faire du neuf avec du vieux pour amoindrir son impact sur la planète.

Loading...

La marque Urban Darzi propose, par exemple, un blouson réversible conçu à partir d'une veste d'uniforme défectueuse, de déchets de plastique à usage unique et de déchets d'emballages alimentaires, un bob fabriqué à partir de vieux jeans et autres déchets textiles ou encore une chemise confectionnée à partir des chutes de cinq tissus différents. Le tout étant unique et fabriqué à la main. Une initiative qui prouve qu'il y a assez de déchets disponibles sur la planète pour ne pas avoir recours à de nouvelles matières premières pour enrichir notre garde-robe.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous