RTBFPasser au contenu
Rechercher

Les derniers chiffres du secteur bio wallon sont positifs

Les derniers chiffres du secteur bio wallon ont été présentés ce jour à Trooz et cela, à l’occasion de la présentation de la 17e édition de la Semaine bio qui se déroulera en Wallonie et à Bruxelles du 4 au 12 juin.

Ces chiffres arrêtés à l’année 2021 marquent une avancée positive tant sur la production que sur la consommation de produits bio.  Arianne Baudelot est coordinatrice du pôle développement de filières au sein de Biowallonie. "Au 31 décembre 2021 il y a 1969 fermes certifiées bio en Wallonie, c’est une ferme wallonne sur sept. En fait, il y a plus ou moins cent nouvelles fermes dédiées au bio chaque année depuis dix ans en Wallonie, soit plus de 1000 nouvelles fermes entre 2012 et 2022".

Plus de fermes et plus de superficie aussi. En 2021 celle-ci a progressé de 2000 ha, soit 92.000 ha certifiés bio en Wallonie tandis que 11% des terres sont actuellement en phase de conversion bio.

De plus en plus de Wallons semblent également vouloir consommer bio. En 2021, 98,4% des Wallons ont en effet déclaré consommer au moins une fois des produits bio, soit une augmentation de 0’8%.

Le marché du bio connaît pourtant depuis quelques mois une baisse de son chiffre d’affaires et beaucoup de consommateurs estiment encore que les produits bio sont beaucoup trop chers. " La production bio locale a un coût, qu’on le veuille ou non et ce coût se répercute logiquement sur le prix des produits" explique Philippe Mattart, Directeur Général de l’APAQ-W, l’Agence Wallonne pour la Promotion d’une agriculture de Qualité " l’objectif c’est que le bio soit rémunérateur pour les producteurs et qu’au-delà de cette rentabilité il y ait une accessibilité pour les consommateurs et donc là, c’est un vrai défi et il faut espérer que l’évolution du marché permette de l’atteindre".

Et Arianne Baudelot d’ajouter : " Le bio reste cher mais ces derniers mois, la guerre en Ukraine a fait grimper le prix du marché conventionnel alors que le prix du bio reste très stable donc c’est en fait le moment ou jamais d’acheter bio".

Le Plan bio 2030 ambitionne d’atteindre 30% de superficies wallonnes dédiées au bio.

Sur le même sujet

Ixelles : plus de bio dans les repas scolaires mais des tarifs qui augmentent de 25%

Regions

Articles recommandés pour vous