Regions Namur

Les deux tendances que Pro Velo observe à Namur

© © Tous droits réservés

Voilà tout juste 20 ans qu’une maison des cyclistes a ouvert ses portes dans le centre-ville de Namur. Aujourd’hui, le lieu se nomme simplement "Pro Velo Namur" et se trouve juste à côté de la gare. Au fils des ans, l’ASBL de promotion du vélo observe deux tendances principales au niveau de la ville de Namur.

  • Une nette augmentation du nombre de cyclistes

Entre 2010 et 2019, le nombre de cyclistes dans la capitale wallonne a doublé, selon un comptage effectué par l’ASBL Pro Velo.

Autre indicateur du succès grandissant du vélo sur Namur : Pro Velo a doublé le nombre de réparations effectuées par leurs mécaniciens par rapport à 2013. L’an dernier, leur atelier a réalisé 1300 réparations soit environ 26 par semaine. Un nombre record. Les visites de clients griment aussi en flèche depuis quelques années.

Cette augmentation du nombre de cycliste sur Namur est l’évolution qui marque le plus Damien, un des mécaniciens de l’équipe : "En 2008, quand j’ai commencé a travaillé, on ne faisait pas grand-chose en hiver. On n’avait pas de boulot. Aujourd’hui, il n’y a plus de période creuse".

 

  • Une diversification du public qui se met au vélo

Il y a vingt ans, les cyclistes sur Namur étaient en grande majorité des hommes adultes. Aujourd’hui, les profils se sont largement diversifiés.

Les femmes, par exemple, représentent aujourd’hui un tiers des cyclistes à Namur selon le comptage effectué par Pro Velo.

Les demandes d’essai de vélos familiaux comme les vélo-cargos ou les vélos " longtail " (allongés) sont aussi apparues depuis quelques années.

 

Ce samedi, Pro Velo fête ses trente ans d’existence et organise une fête à Namur pour le grand public. Les informations sont ici.

Sur le même thème : Extrait JT (18/08/2022)

Sur le même sujet

Les balades programmées de Pro Vélo, où comment découvrir Bruxelles autrement

Le top des activités

Et si tout le monde se mettait au vélo pour de petits déplacements, quel serait le bénéfice pour la planète ? Une étude a fait le calcul

Environnement

Articles recommandés pour vous