Diables Rouges

Les Diablotins éclatent encore l'Allemagne et prennent la tête de leur groupe

Belgique U21

© JASPER JACOBS - BELGA

08 sept. 2020 à 15:50 - mise à jour 08 sept. 2020 à 19:56Temps de lecture3 min
Par Giovanni Zidda, Pascal Scimè

Les Diablotins ont frappé un grand coup dans la course à la qualification pour l’Euro de football U21 mardi après-midi en s’imposant 4-1 face à l’Allemagne au stade Den Dreef. Déjà vainqueurs 2-3 en Allemagne en novembre dernier, nos espoirs se sont hissés en tête du groupe 9 avec 10 points grâce à leur 3e succès consécutif.

L’équipe de Jacky Maythijssen a parfaitement entamé la rencontre en prenant l’ascendant dès la 19e minute. Lancé au but, Loïs Openda a obligé Amos Pieper à une faute de dernier homme. La sanction était logique : carte rouge et coup franc pour la Belgique. Un essai que Mike Tresor Ndayishimiye, dont c’était la 1re titularisation, a envoyé dans la lucarne pour placer les Diablotins aux commandes (19e).

La rencontre semblait alors très bien partie pour la Belgique mais un penalty concédé par Daouda Peeters a relancé les Allemands dans la partie. La nouvelle recrue du Sporting d’Anderlecht Lukas Nmecha (le meilleur des siens) n’a pas tremblé et transformé son tir au but malgré la bonne détente de Mile Svilar (31e).

Surpris, les Diablotins ont donc regagné les vestiaires sur ce score de parité mais sont ressortis avec les crocs après la pause. La montée au jeu de Sambi Lokonga pour Peeters (46e) a apporté plus de géométrie et d’équilibre au milieu de terrain. Un changement qui a boosté les Espoirs. Charles De Ketelaere a ainsi pris son courage à deux mains et s’est avancé dans l’axe du but allemand avant de lâcher une frappe enroulée du gauche pour faire 2-1 (50e).

Neuf minutes plus tard, Mike Tresor Ndayishimiye a pu transformer un penalty et s’offrir un doublé pour mettre les Diablotins à l’abri (59e). La rencontre était alors pliée mais la Belgique a planté un quatrième but sur une superbe action chorale conclue par Loïs Openda (76e).

L’addition aurait même pu être plus salée mais heureusement pour la Mannschaft, la frappe de Sambi Lokonga s’est écrasée sur le poteau (89e).

Au classement du groupe 9, la Belgique mène la danse avec 10 points, un de plus que l’Allemagne et deux de plus que la Bosnie-Herzégovine (qui a joué un match en plus). Le Pays de Galles est 4e avec 6 points devant la Moldavie (4 pts). Les Diablotins – qui doivent encore affronter le Pays de Galles, la Moldavie et la Bosnie – doivent donc rester vigilants s’ils veulent conserver leur première place qualificative pour l’Euro 2021 en Slovénie et en Hongrie. Une phase finale qui aura lieu en deux temps. Le 1er de chaque groupe et les 5 meilleurs 2es sont qualifiés pour une première phase de groupes, avec 4 poules de 4 équipes, qui se disputera à la fin mars. Les 2 premiers de chaque groupe se rencontreront ensuite début juin en match à élimination directe !

Loading...

Matthijssen : "Je suis très fier et très content"

Après la rencontre, Jacky Matthijssen s’est dit très satisfait de la prestation de son équipe pour sa première sur le banc des Diablotins. Il s’est exprimé au micro de Pascal Scimè. "L’Allemagne ce n’est pas n’importe qui. Ce n’était pas facile le premier quart d’heure mais on a su leur faire mal avec nos qualités. Quand tu souffres, tu dois savoir profiter de la vitesse de tes attaquants et celle d’Openda est une arme terrible. On a profité un maximum de cela et de l’erreur fatale de l’Allemagne (faute en qualité de dernier homme qui a provoqué l’exclusion du défenseur). Après cela, nous avons toujours eu le match en main. On est resté calme et on savait qu’avec un peu plus de football dans une situation de 10 contre onze, on pouvait avoir plus de maîtrise sur le match. Je suis très fier et très content après cette rencontre." Un coach ravit pour son premier match à la tête des espoirs. Analyse quasiment identique dans le chef de Lukas Nmecha, auteur de l’unique but de l’Allemagne. " Nos 20 premières minutes étaient très bonnes. Une fois réduits à 10, on a réussi à gérer mais en 2e période, la Belgique a pris le dessus… C’est le jeu." Malgré la défaite des siens, le jeune attaquant anderlechtois a fait entrevoir de très, très belles choses dans un match où il était marqué de près par son coéquipier Hannes Delcroix.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous