RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde

Les dirigeants européens valident la candidature de l’Ukraine : un "moment historique" pour Volodymyr Zelensky

23 juin 2022 à 18:30 - mise à jour 23 juin 2022 à 19:53Temps de lecture2 min
Par D. V. Ossel avec O. Henrion et AFP

Charles Michel l’a annoncé dans un tweet : les dirigeants européens, réunis en sommet à Bruxelles, ont décidé d’octroyer le statut de candidat à l’Union européenne, près de quatre mois après l’invasion lancée par l’armée russe.

La Commission européenne le recommandait, le Parlement le demandait par une résolution votée à une immense majorité ce jeudi, et les 27 Etats-membres se sont donc mis d’accord à l’unanimité.

Le président du Conseil européen qualifie cet accord "d’historique". "Ce jour marque une étape cruciale sur votre chemin vers l’UE", en s’adressant au président Zelensky et à son peuple.

Loading...

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a salué jeudi "un moment unique et historique" après l’attribution à l’Ukraine du statut officiel de candidat à l’Union européenne par les Vingt-Sept, une décision attendue par Kiev en pleine invasion russe.

"C’est un moment unique et historique dans les relations Ukraine-UE", s’est félicité M. Zelensky sur Twitter, affirmant que, selon lui, "l’avenir de l’Ukraine se trouve au sein de l’UE".

Loading...

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait poursuivi jeudi son "marathon téléphonique" auprès des dirigeants européens pour s’assurer du consensus total en faveur du oui.

Pour Dmytro Kouleba, le chef de la diplomatie ukrainienne, "aujourd'hui marque le début d'un long voyage que nous allons parcourir ensemble", a-t-il dit dans une courte vidéo tournée en binôme avec Josep Borrell, son homologue européen. "L'Ukraine l'emportera. L'Europe triomphera", a-t-il affirmé sur Twitter. Avant d'ajouter: "Le peuple ukrainien appartient à la famille européenne. L'avenir de l'Ukraine est avec l'UE".

Le Premier ministre belge, Alexander De Croo salue sur Twitter "un cap symbolique à l'heure où les Ukrainiens se battent pour la liberté et la démocratie", avant d'ajouter "mais aussi le début d'un processus de réforme long et exigeant."

La Moldavie aussi

La Moldavie obtient aussi le statut de candidat.

C'est la première fois que des demandes d'adhésion sont examinées aussi rapidement. Quelques semaines à peine. Habituellement, la procédure prend plusieurs années. Mais la situation est inhabituelle. L'Ukraine est en guerre. La Moldavie est directement menacée par Moscou et dans les deux cas les troupes russes occupent une partie du pays.

Clairement, les dirigeants européens ont voulu envoyer un message fort et symbolique à ces deux pays. Une obligation, selon Emmanuel Macron le président français : " Tout cela nous le devons au peuple ukrainien qui se bat pour défendre nos valeurs, leur souveraineté, leur intégrité territoriale. Je crois que nous le devons aussi à la Moldavie compte tenu de sa situation politique et la déstabilisation qu'elle subit et de la générosité dont elle a su faire preuve ".

Cette décision marque le début d’un processus long et complexe en vue d’une adhésion. Les Européens n'ont aucune envie d'escamoter les négociations. Elles seront longues. Très longues même. Cela pourrait prendre de 10 voire 20 ans expliquent plusieurs dirigeants européens.

La Géorgie n'obtient pas le statut

La Géorgie, qui avait officiellement demandé l’adhésion le même jour que la Moldavie, aura elle aussi le statut de candidat quand certaines priorités auront été réglées, a ajouté Charles Michel. Le Conseil européen "reconnaît sa perspective européenne".

Loading...

Sur le même sujet

Union européenne : Macron transmet la présidence tournante du Conseil aux Tchèques

Guerre en Ukraine ce 24 juin : Kiev perd la ville de Severodonetsk, l'armée russe continue son avancée à l'est

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous