RTBFPasser au contenu
Rechercher

Sommeil

Les écrans pourraient-ils finalement être bons pour notre sommeil ?

21 févr. 2022 à 13:00Temps de lecture2 min
Par Chloé Rosier

Une étude établit un lien positif entre consommation d’écrans avant le coucher et sommeil réparateur.

On étudie l’impact des écrans sur le sommeil depuis des années et, jusqu’ici, cette relation était plutôt négative. Mais la donne va peut-être changer suite à l’étude que Morgan Ellithorpe et Lindsay Hahn ont publiée dans Journal Sleep Research.

Selon un communiqué de l’Université de Buffalo, la recherche indique que certaines personnes pourraient en fait se reposer davantage en regardant un écran avant de s’endormir. Mais la façon dont on utilise les appareils numériques et ce que l’on regarde a de l’importance dans l’effet sur le sommeil.

"Nous avons constaté que l’utilisation des médias juste avant le début du sommeil est associée à une heure de coucher plus précoce et à un temps de sommeil total plus long, tant que la durée d’utilisation est relativement courte et que vous n’êtes pas multitâche, comme envoyer des SMS ou faire défiler simultanément les médias sociaux ", explique Lindsay Hahn de l’Université de Buffalo.

Une étude du sommeil objective

Dans l’étude réalisée, 58 adultes ont dû expliquer leur consommation d’écran et leur utilisation des médias dans l’heure qui précède le coucher. Les infos se divisaient en 3 :

  • le type de média : télévision, téléphone, podcast, livre, jeux vidéo,
  • l’endroit de l’utilisation : salon, chambre, lit, etc.,
  • la multiplication des écrans : télévision et téléphone en même temps par exemple.

Le sommeil qui suivait était monitoré par un électroencéphalogramme afin d’avoir des données objectives plutôt que des retours autodéclarés par les participants de l’étude.

"Nous n’avons intentionnellement examiné que ce que vous pourriez appeler des 'médias de divertissement'", explique Lindsay Hahn. "Bien que les médias sociaux suscitent beaucoup d’attention à la fois dans les cercles de recherche et dans la culture populaire, les enquêtes américaines sur l’utilisation du temps montrent que les gens passent encore beaucoup de temps dans la télévision, la musique et les livres."

Certains médias sur écran sont en fait positifs pour notre sommeil

Les résultats étaient plutôt surprenants. Non seulement la qualité du sommeil n’est pas affectée par l’utilisation d’écrans dans l’heure précédant le coucher, mais en plus le temps de sommeil total est amélioré après l’utilisation des médias.

Cependant, le type d’écran et de média utilisé a un impact plus ou moins positif voir négatif sur le sommeil. D’après leur étude, si vous utilisez deux médias en même temps (scroller le feed insta en même temps que regarder une série à la télé), votre sommeil sera impacté négativement.

Par contre, "regarder un service de streaming ou écouter un podcast avant de se coucher peut servir d’activité passive et apaisante qui améliore certains aspects de votre sommeil", explique Lindsay Hahn.

Mais attention, l’étude révèle également que le temps sur les écrans avant le coucher a un impact. Si vous restez moins d’une heure sur les écrans, l’impact sera nul ou positif mais si vous restez plus longtemps que cela, alors l’impact pourra être négatif.

Archives Vews 2017:

Le trouble du sommeil est lié à l'omniprésence des écrans

Vews

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Vous rêvez de vos anciens partenaires ? Vous êtes peut-être plus anxieux que les autres

Sommeil

Articles recommandés pour vous