Energie

Les Émirats accélèreraient leurs plans visant à augmenter leur production pétrolière

© Belgaimage

19 sept. 2022 à 13:05Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Estelle De Houck

Les Émirats arabes unis seraient en train d'accélérer la mise en place de capacités pétrolières supplémentaires, afin de monnayer leurs réserves de pétrole brut avant que le monde ne passe massivement à des sources d'énergies plus propres, rapporte l'agence de presse financière Bloomberg sur base de sources bien informées.

Le géant pétrolier Abu Dhabi National Oil Company (Adnoc) voudrait pouvoir pomper d'ici 2025 cinq millions de barils par jour. Initialement, la compagnie voulait atteindre cet objectif pour 2030.

"Alors que nous sommes dans la transition énergétique et que nous préparons notre entreprise pour l'avenir, nous continuons à chercher des opportunités de création de valeur", indique Adnoc dans une déclaration à Bloomberg, sans confirmer que ses objectifs pour 2030 avaient été anticipés à 2025.

Le deuxième plus gros producteur de l'Opep

Les Émirats arabes unis sont le deuxième plus gros producteur de pétrole de l'Opep après l'Arabie saoudite et l'Irak.

Le pays se dit déjà en capacité de pomper quatre millions de barils par jour, même si sa production actuelle (près de 3,4 millions de barils) est moindre en raison de la politique du cartel de pays pétroliers.

Sur le même sujet

Joe Biden invite le président des Emirats arabes unis aux Etats-Unis

Monde

Articles recommandés pour vous