Recyclage

Les émissions de carbone servent désormais à fabriquer des baskets

Les émissions de carbone servent désormais à fabriquer des baskets.
22 sept. 2022 à 08:30Temps de lecture2 min
Par RTBF avec AFP

Exit les matières polluantes et autres ressources pétrolières, la marque de sport suisse On lève le voile sur une paire de baskets de running conçue à partir d'émissions carbone. Une chose rendue possible grâce à la combinaison de plusieurs technologies de pointe en termes de biochimie et de matériaux.

Le CO industriel converti en mousse vinyle

En constante augmentation depuis plusieurs années, les émissions de carbone sont en partie responsables du réchauffement climatique, d'où la nécessité de les réduire à l'échelle mondiale. Mais elles pourraient aussi se transformer en matières premières pour l'élaboration de nouveaux produits du quotidien. C'est l'idée surprenante de la marque de sport suisse On, qui se concrétise aujourd'hui avec la présentation d'une première paire de chaussures de course conçue à partir d'émissions carbone.

Baptisée "Cloudprime", cette première chaussure n'a en réalité que partiellement été confectionnée à partir d'émissions carbone. Un premier pas prometteur qui pourrait ouvrir la voie à toute une industrie. Pour parvenir à cette innovation, On s'est associé avec trois entreprises à la pointe en matière de technologies, LanzaTech, Borealis et Technip Energies, qui ont tour à tour permis de capturer le monoxyde de carbone émis par des sources industrielles.

Il a été mis en fermentation puis converti en éthanol avant d'être déshydraté pour créer de l'éthylène.

Ultime étape : la polymérisation pour permettre de concevoir la matière finale, la mousse EVA (éthylène-acétate de vinyle), qui entre dans la composition de la semelle intermédiaire de la chaussure.

Loading...

De nouveaux matériaux durables

"Tenir dans mes mains la toute première chaussure fabriquée à partir d'émissions de carbone est une étape cruciale non seulement pour On, mais aussi pour toute l'industrie du sport. Il y a cinq ans, c'était à peine un rêve. Imaginez ce qui peut se passer à l'avenir, à mesure que nous libérons le potentiel des sources de carbone alternatives grâce à de nouvelles recherches et en collaboration avec les meilleurs partenaires", souligne Caspar Coppetti, cofondateur et coprésident exécutif de la marque de sport, dans un communiqué.

Pour la semelle extérieure, On a travaillé main dans la main avec Novoloop pour proposer un TPU chimiquement upcyclé tandis que la tige a été conçue à partir d'un "textile à base de polyester fabriqué à partir d'émissions de carbone", fruit d'un partenariat avec la start-up française Fairbrics.

La marque de sport On n'est pas la seule à puiser dans ce type de ressources pour donner vie à des matériaux et produits plus respectueux de l'environnement. En 2021, c'est la start-up californienne Newlight Technologies qui a présenté un nouveau biomatériau à bilan carbone négatif, AirCarbon, conçu à partir de gaz à effet de serre. A la clé ? Des lunettes, sacs, et autres pochettes pour smartphones et ordinateurs portables, et un concept durable dont l'industrie de la mode peut désormais se saisir pour réduire son impact sur la planète.

Sur le même sujet

Faguo transforme des balles de tennis en sneakers

Mode

Les sneakers durables ont-elles vraiment du succès ?

Mode

Articles recommandés pour vous