Ce 5 novembre, " Retour aux sources " est exceptionnel car, non seulement le plateau d’Élodie de Sélys rassemble trois intervenants – Chantal Kesteloot, Docteur en histoire, membre du CegeSoma/Archives de l’État ; Céline Rase, Docteur en histoire, chercheuse à l’UNamur et Julien Paulus, coordinateur aux Territoires de la Mémoire asbl – mais il sera aussi plus long ! Il abordera un sujet difficile mis en images par un documentaire exceptionnel.

Le film " Les enfants de la collaboration ", de Tristan Bourlard et Anne-Cécile Huward, parle de celles et ceux qui, durant la dernière guerre, ont collaboré avec l’ennemi, à travers le témoignage de leurs enfants ou petits-enfants. Des témoins qui souhaitent apprendre, comprendre, mais aussi parfois des témoins qui demeurent persuadés du bien-fondé des actes de leur père ou grand-père.

'Regards d'historiens' (1). Les enfants de la collaboration. Premier épisode.

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

En Belgique francophone, le cliché du flamand collabo et du wallon résistant persiste… Mais il y a eu des Flamands résistants… et des Wallons collabos ! L’un des exemples les plus flagrants : Léon Degrelle et son mouvement Rex. Se nourrissant du désarroi de la population – et particulièrement de celui de la jeunesse – Rex parviendra à se faire une place dans la société d’avant-guerre. Rex qui collaborera militairement avec Hitler, particulièrement sur le front de l’Est.

" Les enfants de la collaboration ", un regard différent sur un problème qui n’est pas totalement résolu… Hélas, les témoins directs disparaissent, et cela d’une façon générale en ce qui concerne la dernière guerre.

Une grande enquête : La Seconde Guerre mondiale – Mémoire, jugement et connaissance.

Les vétérans de la Seconde Guerre mondiale, à Breendonck, à l’occasion du 60e anniversaire du pèlerinage, en 2004… Des témoins, certains ont aujourd’hui disparu…
Les vétérans de la Seconde Guerre mondiale, à Breendonck, à l’occasion du 60e anniversaire du pèlerinage, en 2004… Des témoins, certains ont aujourd’hui disparu… © GettyImage

La disparition des témoins a poussé l’Université de Gand (UGent) et le Centre d’Étude Guerre et Société (CegeSoma/Archives de l’État) à lancer une grande enquête sur la Seconde Guerre mondiale – Mémoire, jugement et connaissance.

C’est là un travail de recherche à long terme qui est lancé, sur l’impact du dernier conflit planétaire et sa liaison à l’histoire sociale. Toutes celles et ceux qui ont connu cette guerre, mais aussi celles et ceux qui ont reçu des témoignages de membres de leur famille ou d’amis, sont appelés à répondre à cette enquête.

Répondre à l’enquête sur la Seconde Guerre mondiale – Mémoire, jugement et connaissance sont cruciaux car le temps passe, les souvenirs se dispersent… Si vous avez été témoin, si vous avez recueilli des témoignages, les confier à ce groupe de recherches peut constituer un acte positif pour l’Histoire. Une fois analysées et synthétisées, les données serviront aux générations futures pour comprendre ce qui s’est passé dans la société des années 1930 et 1940, comment et pourquoi en est-on arrivé à cette déflagration mondiale, quels en ont été les tenants et les aboutissants, à travers, aussi, le prisme de la société…

Si vous souhaitez participer, il vous suffit de cliquer ici. Merci d’avance !

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous