RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde Europe

Les eurodéputés soutiennent le vaste "plan cancer", mais pinaillent sur l'alcool

16 févr. 2022 à 20:12Temps de lecture1 min
Par Belga

Les eurodéputés ont massivement apporté leur soutien, mercredi, au rapport de leur commission spéciale consacrée à la lutte contre le cancer (commission BECA). Le vote final a eu lieu mercredi: 652 votes pour, 15 contre, 27 abstentions.

Le débat avait eu lieu mardi matin, centré sur un panel d'actions que peut entreprendre l'UE: de révisions de directives autour des facteurs de risque et facteurs environnementaux qui favorisent le développement d'un cancer (alimentation, pollution, exposition à des substances chimiques, tabac, rayonnement solaire, etc.) à des recommandations pour davantage harmoniser vers le haut les efforts de dépistage, en passant par une meilleure gestion européenne des pénuries de médicament. 

Un élément a cependant cristallisé certaines tensions au sein de l'hémicycle, au grand dam des eurodéputés ayant travaillé plus d'un an pour aboutir à ce large texte: les mentions concernant l'alcool. Les nuances de vocabulaire, entre "consommation" et "abus", ou par exemple la recommandation initiale d'interdire le parrainage du sport par des marques d'alcool, ont fait l'objet d'une bataille d'amendements, qui a fini par légèrement diluer le propos. 

Si les boissons alcoolisées sont toujours bien mentionnées parmi les facteurs de risque dans le texte final, des amendements sont passés qui recentrent par exemple sur les événements sportifs destinés aux mineurs d'âge la demande d'empêcher le parrainage par des marques d'alcool. Là où on parlait de "consommation d'alcool" comme facteur de risque pour de nombreux cancers, on est passé à l' "abus". 

 

Sur le même sujet

Les boissons sans alcool, est-ce vraiment du 0% ?

Le Scan

Européens et Africains en quête à Bruxelles d'un nouveau partenariat

Monde

Articles recommandés pour vous