Exposition - Musées

Les Fabriques du cœur et leur usage, la nouvelle exposition du MACS

© MACS

Le MACS, installé sur l’ancien charbonnage du Grand-Hornu, site d’archéologie industrielle du 19e siècle, classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO, est depuis son ouverture en 2002 un lieu mélangeant patrimoine et création contemporaine. À l’occasion de son vingtième anniversaire, le musée héberge la singulière exposition Les fabriques du cœur et leur usage. Laurent Buisine, le commissaire de l’exposition est aussi le directeur honoraire et fondateur du Musée.

Treize salles sont occupées pour l’occasion, dont la disposition est imaginée comme une suite de contes alliant tantôt du merveilleux, tantôt de l’inquiétant. Des œuvres piochées dans la collection du musée dialoguent avec des objets en tout genre témoignant du patrimoine belge. Chaque composition est alimentée par le regard posé sur elle, chaque spectateur détenant sa propre interprétation. Les sujets abordés traitent de questions existentielles, humaines, évoque nos mémoires communes. 

L’exposition Les Fabriques du cœur et leur usage propose de jeter un œil sur le monde et les hommes et les femmes qui l’habitent, sur les folies et les fabriques dispersées çà et là par l’entendement, la mémoire et le cœur. Une dizaine de chapitres traitent de choses simples de la vie : la naissance du monde, la solitude, les maisons, les groupes, les individus, les héros, les peintures de fleurs et de paysages…

Laurent Buisine

Tout au long de cet événement, le Musée proposera également un programme spécial : conférence, performance, podcast, visite des réserves... dont le lancement aura lieu lors du week-end d’ouverture, ces 22 et 23 octobre.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous