Santé & Bien-être

Les femmes belges et leurs seins, une histoire de désamour

© Tous droits réservés

28 sept. 2022 à 10:00 - mise à jour 29 sept. 2022 à 05:53Temps de lecture2 min
Par Johanne Montay

A quel point les femmes belges regardent-elles leurs seins ? Dans quelle mesure sont-elles attentives aux signaux avant-coureurs d’une éventuelle tumeur ? L’asbl Pink Ribbon (le fameux "ruban rose") a sollicité le bureau d’enquêtes IVOX pour interroger un millier de femmes belges au sujet de leurs connaissances et de leur comportement vis-à-vis du dépistage précoce des tumeurs mammaires. Les résultats montrent qu’elles sont peu attentives à ces signaux avant-coureurs. C’est même une histoire de désamour que révèle cette enquête.

Cachez-moi ces seins…

Six femmes sur dix évitent de se regarder dans le miroir et un tiers avouent avoir parfois honte de leurs seins. Pourtant, 7 répondantes sur 10 voient dans leur poitrine un élément important de leur identité de femme et pensent qu’il y a de quoi en être fières. Mais 3 sur 10 en sont gênées et un quart pense même à la dissimuler autant que possible.

Ce sont les femmes les plus jeunes qui se montrent les moins satisfaites (moins de 34 ans) ainsi que celles issues de milieux socio-économiques moins favorisés.

© Pink Ribbon
© Pink Ribbon

Chut…

Parler de nos seins reste encore difficile : les seins restent un sujet de conversation plutôt tabou, surtout du côté néerlandophone : 6 femmes sur 10 n’en parlent jamais.

Auto-examen et dépistage

Malgré ce tabou persistant, la majorité des femmes (7 sur 10) interrogées a déjà examiné ses propres seins à la recherche de signes pouvant soupçonner un cancer du sein ; 3 sur 10 le font même tous les mois. Mais 4 sur 10 ne sont pas sûres de le faire correctement. Dans le groupe des femmes qui n’ont encore jamais pratiqué d’auto-examen, on trouve surtout notamment des femmes relativement jeunes (moins de 34 ans).

Quant à la mammographie, 4 femmes interrogées sur 10 ont déclaré s’y être déjà soumises de leur propre initiative. La pratique spontanée est, d’après les réponses, plus répandue du côté francophone (48%) que néerlandophone (32%).

Plus l’âge avance, plus les femmes participent au dépistage mammographique organisé : elles sont près de 9 sur 10 à partir de 50 ans à le faire.

Méconnaissance et malentendus

Il ressort aussi de cette enquête que les femmes sont trop nombreuses à mal connaître la maladie. Trois répondantes sur 10 pensent que le cancer du sein tue chaque année plus de femmes que les maladies cardiovasculaires, ce qui est faux. Par contre, il s’agit du type de cancer qui est la première cause de mortalité oncologique, parce qu’il est le plus fréquent.

Elles connaissent aussi mal les facteurs de risque : 4 sur 10 se disent correctement informées. La moitié pense que le cancer du sein est avant tout une question d’hérédité, mais ce n’est pas le cas. Seul un cancer du sein sur 10 est réellement héréditaire (d’origine génétique) et une prédisposition familiale existe dans 1 cas sur 3 (lorsque plusieurs personnes apparentées ont souffert d’un cancer du sein à un âge assez jeune).

© Pink Ribbon

Connaissez-vous les 9 signaux d’alarme ?

Il existe 9 grands signaux d’alarme qui doivent faire penser au cancer du sein. Mais une femme sur 5 seulement déclare en avoir entendu parler. Voici ces 9 signaux :

- Une petite boule à l’intérieur du sein

- Une petite boule sous l’aisselle

- Une petite boule sur le sein

- Une bosse ou un creux dans le sein

- Un mamelon rentré vers l’intérieur

- Un changement dans la forme du sein

- Une perte de liquide au niveau du mamelon

- Une peau du sein inégale ou dure au toucher

- Un changement de couleur de la peau du sein

© Pink Ribbon

Faites le test en ligne

Quels sont votre vigilance et votre niveau de connaissance par rapport au cancer du sein ? Pink Ribbon vous propose de faire le test en ligne sur le site mammoquiz.be.

Inscrivez-vous à la newsletter Tendance

Mode, beauté, recettes, trucs et astuces au menu de la newsletter hebdomadaire du site Tendance de la RTBF.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous