RTBFPasser au contenu
Rechercher

Les Grenades

“Les femmes savent pourquoi”, un mois de mars 100% féminin à Jupille-Wandre

11 mars 2022 à 07:17Temps de lecture3 min
Par Mathieu Neuprez pour Les Grenades

Depuis 2016, le Foyer culturel de Jupille-Wandre consacre sa programmation du mois de mars uniquement aux femmes. Concerts, spectacles et projections sont au planning pour promouvoir le talent féminin au festival Les femmes savent pourquoi.

Un jour pour les droits des femmes en général, nous trouvons que c’est trop peu. Nous avons donc eu l’envie de leur accorder un mois entier”, explique Céline Masset, responsable de projet au Foyer culturel. “Nous avons réfléchi à comment, à notre échelle, au niveau culturel, nous pouvions agir. Nous avons donc naturellement décidé de mettre exclusivement des femmes en avant, idéalement issues du bassin liégeois. Le reste de l’année, on remarque une légère disparité dans la programmation.” Un constat n’est pas propre au Foyer culturel de Jupille-Wandre.

En 2021, la Compagnie Écarlate publiait son étude Acte 3, laquelle révèle que dans les 8 opérateurs les plus subventionnés de Belgique, 60% de la programmation était masculine pour les saisons 2018-2019 et 2019-2020, avec une légère amélioration pour 2020-2021 (57% d’hommes, pour 43% de femmes).

Ce sont majoritairement des hommes à la tête des centres culturels, ce pourrait être une piste qui expliquerait cette disparité dans les programmations

Quand on cherche, on trouve”, rigole Céline Masset qui confirme que la “contrainte” n’a pas été très difficile à surmonter. “Bien sûr, il y a un travail de recherche pour proposer des spectacles de qualité qui traitent de sujets dont on parle moins mais qui intéressent néanmoins notre public”. Avec pour objectif avoué de susciter de nouvelles interrogations dans l'esprit des spectateurs, tout en leur donnant quelques clés. Dans cette optique, plusieurs projections gratuites de documentaires questionnant la place de la femme dans la société ont été planifiées

Elles sont systématiquement suivies d’un échange, soit avec la réalisatrice, Safia Kessas, dans le cas de Casser les codes, soit d’une spécialiste du sujet, Maïté Warland, en ce qui concerne Woman”, confirme-t-elle.

►►► Retrouvez en cliquant ici tous les articles des Grenades, le média de la RTBF qui dégoupille l’actualité d’un point de vue féministe

Un festival pour toustes

Le festival, qui en est à sa quatrième édition (les deux dernières ayant été annulées à cause de la crise sanitaire), a vu son public évoluer avec les années. "Au départ, nous intéressions essentiellement un public averti. Aujourd’hui, nous attirons aussi les curieux", explique Céline Masset qui avoue avoir été surprise par la faible présence du public masculin lors de la toute première édition. "Certains hommes pensaient ne pas être admis sous prétexte que nous organisions un festival féminin, voire féministe. Nous avons dû adapter notre communication pour les encourager à participer. C’est une thématique qui touche toute la population, sans exception."

La sélection du festival par les Grenades

Montenero est un spectacle né d’entretiens et de rencontres effectuées par les comédiennes. Elles parlent et chantent : des chants que l’on sent venus de très loin. La performance rappelle que les femmes de l’immigration italienne n’étaient pas uniquement des accompagnatrices, cantonnées à la cuisine. Quelle est l’histoire de ces femmes arrivées dans l’ombre de ces travailleurs ? Montenero, c’est aussi une participation à l’Europe, à la mémoire ouvrière, à la lutte des femmes et contre la xénophobie.

Le spectacle sera joué le vendredi 11 mars à 20h15 à la salle Prévers de Jupille. Il est mis en scène par Martine de Michele, que nous avions déjà interrogé cet été d pour les 75 ans des accords charbon.

Casser les Codes est un film qui, en racontant les parcours de femmes emblématiques du secteur de la technologie, nous guide à l’intérieur de ces métiers méconnus qui bouleversent nos vies. Il répond à une série de questions au travers d’histoires individuelles pour briser les stéréotypes, mais également les préjugés encore bien établis dans le domaine des STIM. Certaines femmes ont payé le prix fort mais toutes ont pu surmonter d’importantes barrières pour être des modèles d’inspirations pour les jeunes générations aujourd’hui.

Le film, réalisé par Safia Kessas, sera projeté gratuitement le vendredi 31 mars à la salle Prévers de Jupille et sera suivi d'une rencontre avec la réalisatrice.

Le programme complet par ici.

Le shot des Grenades

Le documentaire "Casser les codes"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le programme complet par ici.

►►► Pour recevoir les informations des Grenades via notre newsletter, n’hésitez pas à vous inscrire ici

Si vous souhaitez contacter l’équipe des Grenades, vous pouvez envoyer un mail à lesgrenades@rtbf.be

Les Grenades-RTBF est un projet soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles qui propose des contenus d’actualité sous un prisme genre et féministe. Le projet a pour ambition de donner plus de voix aux femmes, sous-représentées dans les médias.

Articles recommandés pour vous