RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Entrez sans frapper

"Les filles d'Égalie" de Gerd Brantenberg ou comment ne plus être un homme objet ?

"Les filles d'Égalie" de Gerd Brantenberg

Entrez sans frapper

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Nouveau coup de cœur pour Gorian Delpâture : "Les filles d'Égalie" de Gerd Brantenberg (Zulma). Un roman paru il y a 45 ans et qui vient d'être traduit en français !

Qu’elle fait bon vivre en Égalie ! La directrice Brame préside nuit et jour à la bonne marche de l’État, tandis que son époux Kristoffer veille avec amour sur leur foyer. Une effervescence toute particulière y règne : à quinze ans, leur fils Pétronius s’apprête à faire son entrée dans le monde. Car voici enfin venu le bal des débutants.

Dans cette société matriarcale, l’adolescent, grand, maigre, qui déroge à tous les critères de beauté, rêve de s’émanciper et de devenir marine-pêcheuse. Mais comment s’insurger contre sa condition d’homme-objet ?

La rencontre avec une femme hors du commun lui ouvrira la voie pour conquérir enfin son indépendance… Avec Les Filles d’Égalie, Gerd Brantenberg renverse les codes – y compris ceux de la langue – en donnant les pleins pouvoirs au féminin.

Brûlant d’actualité et débordant d’humour, ce roman culte norvégien est enfin traduit en français.

Articles recommandés pour vous