RTBFPasser au contenu
Rechercher

L'agenda Ciné

Les Folies Fermières : The show must go on

09 mai 2022 à 22:00Temps de lecture2 min
Par L'Agenda Ciné

Les temps sont durs pour David, agriculteur dans le Cantal. À la suite de son grand-père et de son père, mort à la tâche, il fait de son mieux pour maintenir à flot une exploitation familiale aujourd’hui au bord de la faillite et qui lui a déjà coûté son couple avec Laëtitia. Parti défendre sa cause auprès du juge en charge de son dossier, David finit par obtenir deux mois de sursis. Deux mois qu’il va mettre à profit pour monter le premier cabaret à la ferme, avec numéros d’artistes et bons produits locaux servis aux spectateurs. Une idée, il en est sûr, qui va le sortir d’affaire, et une idée qui lui est venue après avoir assisté par hasard à un spectacle de cabaret où se produisait la belle Bonnie, une danseuse de pole dance.

Si sa mère et son grand-père réfractaire à toute idée de changement sont des plus sceptiques, il lui faut Bonnie à ses côtés pour mener à bien son projet. Reste à convaincre la jeune femme de s’installer dans sa ferme et de le suivre dans cette aventure…

Loading...

Le mariage de la carpe et du lapin

Il y a quatre ans, Jean-Pierre Améris tombe sur un reportage aux actualités régionales de France 3 consacré à David Caumette, un agriculteur du Tarn qui sauva son exploitation après avoir imaginé et monté un cabaret dans sa ferme auberge.

Cette histoire avait tout pour inspirer le réalisateur français (Les Émotifs anonymes, Une Famille à louer, et dernièrement Profession du père…) qui très vite a l’envie d’en faire un film.

© Tous droits réservés

La rencontre de deux mondes que tout oppose, qui n’ont aucune raison de se rencontrer et a priori pas grand-chose à se dire. Un projet fou auquel personne ne croit à l’exception du principal intéressé. Un monde agricole en difficulté et des paysans en souffrance. La ténacité comme arme de réussite massive, capable de venir à bout de toutes les résistances… Tout y est, et un peu plus avec une distribution des plus judicieuse et efficace. On sent d’emblée le plaisir que tous les comédiens on eut à vivre ensemble cette formidable aventure humaine (à raconter et à vivre !). Dans la peau du fermier, Alban Ivanov se révèle une fois encore d’une grande justesse. Sabrina Ouazani tout en gouaille et en énergie campe une Bonnie plus vraie que nature. Et à leur suite les seconds rôles (Guy Marchand, Michèle Bernier, Bérangère Krief…), tous autant qu’ils sont, ne sont pas en reste pour faire de ce film un petit bijou d’émotion et de fantaisie mêlées.

Offrez-vous sans tarder ces folies fermières !

Sur le même sujet

"La stagiaire": la nouvelle saison avec Michèle Bernier

La Une

Articles recommandés pour vous