RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Les formations en cybercriminalité se multiplient dans les hautes écoles et universités

Photo d'illustration

Les cybercriminels sont de plus en plus nombreux et les attaques de plus en plus fréquentes. En Belgique, on ne prend pas toujours la mesure de l’importance de la lutte contre la cybercriminalité. La prise de conscience est lente mais elle existe. Les hautes écoles et universités ont pris les devants, elles sont nombreuses à avoir lancé des formations en cybercriminalité sécurité.


►►► À lire aussi : Le smishing, ou hameçonnage par SMS : c’est quoi et comment s’en protéger?


Pas n'importe quel profil

Des formations qui s’adressent à des profils spécifiques comme l’explique Emmanuel Dauvin, professeur en cybersécurité à l’IRAM, un institut d’enseignement de Promotion Sociale à Mons : "Il faut avoir de bonnes connaissances en réseau ainsi qu’en programmation. C’est pourquoi notre formation s’adresse à des personnes qui ont déjà un bachelier en informatique. Dans cette formation, c’est essentiellement apprendre à sécuriser un réseau, de la programmation et de la forensique c’est-à-dire l’analyse scientifique des incidents de sécurité".

Formation permanente

La demande est là, de plus en plus d’informaticiens veulent approfondir leur connaissance. Mais l’apprentissage en cybercriminalité sécurité comme en informatique : c’est permanent : "Oui cela évolue en permanence. Il y a des nouveautés tout le temps, il faut se tenir au courant grâce à des blogs ou des mailing lists. Nous sommes informés sur les différentes vulnérabilités des réseaux et dans quelles mesures elles sont dangereuses", précise Emmanuel Dauvin.

Des menaces partout

La cybercriminalité a le vent en poupe et notre dépendance accrue à l’informatique ne va évidemment rien arranger. Aujourd’hui, les attaques peuvent venir de partout. "On ne croit plus tellement en l’adolescent pirate qui réalise des attaques de chez lui. On ne dit pas que ça n’existe plus mais on estime que c’est moins dangereux que le crime organisé. La menace peut venir aussi d’États qui nous sont hostiles et qui vont tester nos systèmes de sécurité. Et puis, certaines entreprises doivent se prémunir de leurs concurrents".

En 2021, un millier d’entreprises ont été victimes d’attaques informatiques Dans la plupart des cas, elles n’y étaient pas préparées. Une donne qui pourrait bien changer avec ces nombreuses formations en cybersécurité.

Sur le même sujet

Cybercriminalité : les infractions constatées poursuivent leur hausse en 2021, selon les statistiques de la police

Justice

Déjouez les attaques cyber informatiques grâce à Cyberscan

Le 6/8

Articles recommandés pour vous