L'info culturelle

Les frères Dardenne sélectionnés à Cannes avec Tori et Lokita

Luc et Jean-Pierre Dardenne

Le cinéma belge francophone sera bien représenté au Festival de Cannes (17-28 mai) avec neuf productions. Il y a deux films majoritaires, produits en Fédération Wallonie-Bruxelles et réalisés par des cinéastes de la fédération : "Tori et Lokita" de Luc et Jean-Pierre Dardenne et "Dalva", un premier long métrage d’Emmanuelle Nicot. Les sept autres films sont minoritaires. Ils ont été " soutenus " par le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la fédération Wallonie-Bruxelles.

En compétition officielle

Deux films sont en compétition officielle. " Close " de Lukas Dhont est un film belge, flamand et francophone, et, pour la neuvième fois, les frères Dardenne comptent parmi les heureux élus. Qui sait ? Une troisième palme après " Rosetta " en 1999 et " L’Enfant " en 2005 ?

Tori et Lokita

" Tori et Lokita " raconte la vie de deux exilés : un jeune garçon de 12 ans et une adolescente de 16 ans. Originaires de l’Afrique sub-saharienne, ils ont tissés des liens amicaux très forts et vont s’affronter aux conditions difficiles de l’exil dans un pays d’accueil, la Belgique, dont les institutions ne sont pas stigmatisées. " Tori et Lokita " est avant tout une histoire d’amitié, car le territoire qu’ils habitent, c’est celui de l’amitié, dixit Luc Dardenne.

Luc et Jean-Pierre Dardenne au micro de Pascal Goffaux.

Les frères Dardenne avec Tori et Lokita à Cannes

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

"Le Visiteur du Futur", un film pop-corn aux multiples références SF des plus divertissants et "made in France"

Chronique cinéma

Les frères Dardenne et Déborah François remportent une seconde Palme d’Or en 2005

Vivacité

Articles recommandés pour vous