RTBFPasser au contenu
Rechercher

Patrimoine

Les fresques de Boscoreale, chef-d’œuvre de Pompéi, reviennent à Mariemont

Elles sont exceptionnellement bien conservées. Survivantes de l’éruption du Vésuve, qui ravagea Pompéi en 79 de notre ère, les fresques de Boscoreale détenues par le Musée de Mariemont viennent de se refaire une beauté. Elles seront réexposées à partir du 25 juin.

Originaires de la petite ville de Boscoreale, au pied du Vésuve, les fresques ont été ensevelies par l’éruption qui a détruit la célèbre cité romaine et ses alentours. A l’origine, elles décoraient les murs d’une riche villa de campagne, et ce depuis le milieu du 1er siècle av. J.-C. Préservées grâce à la couche de cendre, elles sont découvertes en 1900, puis détachées, fixées sur des panneaux de bois pour être acheminées vers Paris où elles seront vendues aux enchères séparément. De nombreux musées du monde entier se portent acquéreurs, comme le Louvre, mais surtout comme le Metropolitan Museum de New-York qui détient toujours la plus grande collection à ce jour. Parmi ces grands acheteurs, on trouve également un Belge, Raoul Warocqué, fondateur de la collection du musée de Mariemont.

C’est grâce à lui que le musée détient aujourd’hui le deuxième plus important ensemble de fresques de Boscoreale, après New-York donc. Les peintures antiques sont en fait des trompe-l’œil, représentant principalement des décors de colonnes et de fausse décoration de marbre. Un style très en vogue à l’époque. Depuis 2020, les œuvres picturales ont été élevées au titre de "Trésor de la Fédération Wallonie-Bruxelles".

Les fresques de Boscoreale
Les fresques de Boscoreale
Les fresques de Boscoreale
Les fresques de Boscoreale

Après trois ans de restauration menée par le Centre d’Étude des Peintures Murales Romaines de la Ville de Soissons, les fresques sont enfin de retour dans les salles du musée royal. Elles ont été installées dans un tout nouveau pavillon conçu par les architectes du Studio SNCDA, dans une scénographie moderne qui s’inspire des espaces de la villa romaine d’où les œuvres sont originaires. Un nouvel écrin pour cet héritage historique majeur, qui sera présenté au public à partir du 25 juin prochain.

Pour l’occasion, le musée organise un week-end d’activités, les 25 & 26 juin. Tout le programme est à retrouver sur le site internet du musée. Pour l’événement, il proposera également une édition spéciale du pass musées en vente du 1er juin au 31 décembre 2022.

Notez que l’exposition temporaire "La Chine au féminin, une aventure moderne" est toujours en cours à Mariemont, et cela jusqu’au 23 octobre 2022.

Loading...

Sur le même sujet

"La Chine au féminin. Une aventure moderne" au Musée Royal de Mariemont

Exposition - Musées

Focus sur le métier de directeur de musée, direction le Musée Royal de Mariemont !

Les secrets du métier

Articles recommandés pour vous