Monde Europe

Les gardes-frontières grecs sauvent 27 migrants en détresse sur la rivière Maritsa, frontalière avec la Turquie

La rivière Maritsa en mars 2020
13 avr. 2022 à 14:51Temps de lecture1 min
Par Belga

Les gardes-frontières et les services de secours grecs ont secouru mercredi 27 migrants bloqués par un banc de sable sur la rivière Maritsa, frontalière avec la Turquie. Des passeurs ont pour habitude d’y déposer les migrants près de la ville d’Orestiada, ont rapporté les médias locaux, citant la police. En raison de la marée haute, ces personnes ne pouvaient plus traverser la rivière. Les migrants, dont l’identité est actuellement inconnue, ont été emmenés sur le territoire grec pour enregistrement.

Le long de la Maritsa se trouve une route empruntée par les passeurs qui emmènent les migrants de Turquie vers la Grèce et donc vers l’Union européenne. Ces dernières années, des personnes se sont régulièrement noyées ou été gelées lors de ce périlleux voyage.

Les gardes-frontières grecs et l’Agence européenne des frontières Frontex surveillent la région. La Grèce a également érigé des clôtures frontalières d’un kilomètre de long dans de nombreux endroits. Plus de 1000 migrants ont traversé la frontière depuis le début de l’année, a indiqué l’agence des Nations Unies pour les réfugiés. En 2021, 4800 personnes ont franchi illégalement la frontière, en 2020 elles étaient près de 6000.

Sur le même sujet

La Grèce repousse 1.130 migrants venant de Turquie

Monde

Turquie : un mort et quatre blessés dans un attentat à la bombe

Monde Moyen-Orient

Articles recommandés pour vous