RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

C'est pas fini

Les hirondelles de fenêtre sont menacées : le billet d’humeur de Marianne Virlée

Extrait de C 'est pas fini

Extrait de C 'est pas fini

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

04 mai 2022 à 13:30Temps de lecture6 min
Par Marianne Virlée

Clairement menacée par la destruction des nids et par les produits phytosanitaires agricoles tueurs d’insectes volants, l’hirondelle a vu ses effectifs fondre d’un bon tiers en vingt ans.

La migration des hirondelles a commencé, il faut donc aller vite. Les endroits pour faire leurs nids sont moins accessibles, les matériaux de construction des maisons modernes ne sont pas adaptés pour y accrocher des nids faits de boue, de paille, de brindilles… Quand les propriétaires ne décrochent pas les nids… Sans nids, il devient de plus en plus difficile pour les hirondelles de se reproduire.

Exemple avec le bâtiment de la Providence à Flobecq, c’est un bâtiment idéal et haut, ils ont décidé d’y placer des nichoirs. Heureusement parfois la nature et les industries s’assemblent pour les hirondelles…

Décryptage dans la séquence "Marianne Virlée râle près de chez vous" dans C’est pas fini sur VivaCité.

Il existe des solutions pour permettre la cohabitation avec les hirondelles (nichoirs artificiels, placer une planche sous le nid pour la récolte de fientes). Ecoutez Marianne Virlée au micro de C’est pas fini.

Sur le même sujet

Attention au frelon asiatique : le billet d'humeur de Marianne Virlée

C'est pas fini

Débat : Seriez-vous prêt à dépenser pour obtenir 10% sur vos achats dans une grande surface ?

C'est pas fini

Articles recommandés pour vous