RTBFPasser au contenu

Les hôpitaux académiques ouverts au dialogue avec les médecins assistants

Les hôpitaux académiques ouverts au dialogue avec les médecins assistants
27 avr. 2021 à 16:281 min
Par Belga

Les hôpitaux académiques (HA) entendent les demandes des médecins assistants et souhaitent poursuivre le dialogue avec leurs représentants, annonce mardi la Conférence des hôpitaux académiques de Belgique dans un communiqué. Des améliorations ne seront toutefois pas possibles sans le soutien du gouvernement fédéral.

Temps de travail, statut social, revalorisation salariale

Au cœur du problème, le financement: les établissements hospitaliers affirment être incapables de rencontrer les demandes de revalorisation salariale demandée par les médecins assistants. En cause, l'impact des plans d'économie successifs du gouvernement fédéral qui, en six ans, ont fait chuter les financements de 100 millions d'euros. De plus, contrairement aux hôpitaux généraux, le respect des tarifs conventionnés pour les médecins ne suffit pas à dégager l'argent nécessaire à cette revalorisation, assurent-ils.

Quant au temps de travail et au statut social des médecins assistants, le gouvernement fédéral en est également responsable, selon les HA. Soumis eux-mêmes à la législation relative au temps de travail des médecins assistants en formation, les hôpitaux académiques disent n'avoir aucune emprise sur ces aspects et en appellent au ministre de la Santé Frank Vandenbroucke.

Les HA se disent toutefois prêts à faire des efforts pour soutenir les médecins assistants via, notamment, le lancement d'un système d'enregistrement des prestations plus transparent qui permettra d'améliorer la comptabilisation du temps de travail.

Une nouvelle convention de travail qui fâche

Les médecins-assistants protestent contre une nouvelle proposition de convention de travail pour les médecins assistants faite par les fédérations hospitalières lors de la commission paritaire médecins-hôpitaux. Ils dénoncent notamment la suppression des rémunérations de garde, les heures supplémentaires non rémunérées avant 60 heures par semaine, les jours d'absence pour maladie sous la mutuelle dès le jour 1, et donc le retrait sur salaire dès le premier jour d'absence.


►►► Liège : les hôpitaux ne payent pas leurs assistants médecins lorsqu'ils sont malades


 

Sur le même sujet

09 juil. 2021 à 19:13
1 min
20 mai 2021 à 11:32
3 min

Articles recommandés pour vous