Santé & Bien-être

Les huiles essentielles : les précautions d’usage

© Getty Images

10 août 2021 à 12:00Temps de lecture2 min
Par Nathalie De Wulf

L’aromathérapie existe depuis des millénaires et de tout temps, les hommes ont utilisé les plantes pour se soigner. Des traces de principes actifs des plantes obtenues par un processus de distillation à la vapeur auraient été retrouvées il y a plus de 7000 ans en Chine, en Inde, en Mésopotamie comme le raconte Alix Lelief, dans son ouvrage "Huiles essentielles, la bible de l’aromathérapie".

Chaque huile essentielle a une composition chimique bien spécifique appelée "chémotype". Celui-ci sera déterminé en fonction de plusieurs variables :

  • la nature du sol
  • l’environnement de la plante
  • son exposition au soleil
  • la température

Une même espèce végétale peut ainsi produire une variété différente d’huiles essentielles selon ces paramètres et avoir différents chémotypes, comme nous l’explique passeportsante.net.

Mais il est important de se demander : un produit naturel est-il toujours bon pour la santé ?

Ces huiles essentielles sont reconnues pour leurs propriétés thérapeutiques puissantes et sont des produits très concentrés qui requièrent donc une grande précaution d’usage.

Les recommandations d'utilisation des huiles essentielles

Getty Images

Si vous souhaitez bénéficier des bienfaits des huiles essentielles voici les recommandations issues de spécialistes en aromathérapie et de Docteurs en pharmacie, J.P. Zahalka et Alix Lelief :

  • exigez une huile essentielle chémotypée, botaniquement et biochimiquement définie et donc labellisée ;

  • demandez sa chromatographie et sa structure moléculaire car les huiles essentielles de synthèse s’avèrent dangereuses ;

  • veillez à ce que le nom en latin soit indiqué sur le flacon (gage de sécurité) et apprenez à bien faire la distinction entre chaque type d’huile essentielle (ex : lavande aspic – lavande vraie …) ;

  • suivez impérativement les conseils d’un spécialiste et de votre médecin traitant ou de votre pharmacien ;

  • respectez les recommandations et les indications mentionnées sur le produit ;

  • conservez vos produits à l’abri de la lumière, au frais et au sec ;

  • respectez soigneusement la date limite d’utilisation indiquée sur vos produits ;

  • suivez scrupuleusement le dosage recommandé ;

  • n’effectuez pas de synergie entre les huiles essentielles sans les recommandations d’un spécialiste ;

  • respectez les délais et la durée d’ingestion, d’application ou d’inhalation selon les conseils de votre spécialiste ;

  • renseignez-vous sur les contre-indications avec votre médication traditionnelle ;

  • évitez tout contact avec les yeux et les muqueuses ;

  • diluez vos huiles essentielles dans une huile végétale selon les propriétés adaptées et spécifiques de chacune d’elles ou sur un support neutre selon les recommandations spécifiques d’usage ;

  • faites un test cutané avant tout usage pour vous assurer de votre bonne tolérance au produit ;

  • n’opérez pas de mélange ou dosage à la légère, référez-vous à un spécialiste ;

  • n'utilisez pas les huiles essentielles pour les femmes enceintes, allaitantes, les enfants en bas âge (- 6 ans), les personnes asthmatiques ou présentant une allergie à l’une ou l’autre composante du produit ;

  • poser un diagnostic reste le métier du médecin, prenez d’office conseil auprès de celui-ci pour établir votre bilan de santé et le traitement à envisager.

Gardez bien à l’esprit que tout ce qui est issu de la nature n’est pas pour autant sans danger. Une parfaite connaissance et maîtrise des composantes botaniques de chaque espèce végétale ou de ses produits dérivés est essentiel.

Fort de ces précautions d’usage, profitez alors de cet univers de l’aromathérapie.

Sur le même sujet

L'huile de ricin, le produit miracle aux vertus inattendues

Beauté

Quelles huiles végétales naturelles pour lutter contre les désagréments de l'hiver ?

Santé & Bien-être

Articles recommandés pour vous