RTBFPasser au contenu

Techno

Les humains sont prêts à faire plus confiance à une IA qu'à un humain pour gérer leurs finances

Les humains sont prêts à faire plus confiance à une IA qu'à un humain pour gérer leurs finances
09 mars 2021 à 16:002 min
Par RTBF Tendance avec AFP

Un résultat étonnant, d’autant que 53% des répondants ont plus confiance en l’IA qu’en eux-mêmes pour s’occuper des finances.

Pour gérer leurs comptes, les humains font beaucoup plus confiance à un robot qu’à un congénère de leur espèce. Ce constat est le résultat d’une étude (Money and Machines : 2021 Global Study) d’Oracle. Selon l’entreprise américaine spécialisée dans la gestion de données, 67% des personnes interrogées déclarent faire davantage confiance à un robot qu’à un humain pour gérer leurs finances. Une confiance aveugle qui descend tout de même à 53% lorsqu’il s’agit de confier ses finances personnelles à une IA.


Lire aussi : On ne pourra pas contrôler une super intelligence artificielle


Pour en arriver à ces conclusions, l’entreprise a interrogé 9000 personnes dans 14 pays (États-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, Pays-Bas, France, Chine, Inde, Australie, Brésil, Japon, Émirats arabes unis, Singapour, Mexique et Arabie saoudite) au cours des mois de novembre et décembre 2020.

Effet Covid

Cet enthousiasme pour la technologie est encore plus important pour les chefs d’entreprise et cadres dirigeants : 77% à faire confiance à l’IA plus qu’à un employé sur la question de la gestion de l’argent. Quelque 34% considèrent la détection des fraudes plus efficace avec un algorithme. 25% estiment que la génération des factures est plus efficiente de la part d’un robot.

L’étude s’est intéressée aux attitudes et comportements du consommateur et des leaders en entreprise au sujet de l’argent, des finances, du budget, et de leurs attentes concernant l’intelligence artificielle : "Nos relations avec l’argent ont changé au cours de ces dernières années et les évènements de 2020 ont accéléré beaucoup de ces tendances. Aujourd’hui, nous voyons les robots comme mieux positionnés pour gérer beaucoup des éléments-clés des finances de nos vies personnelles et professionnelles", indiquent les conclusions.

Oracle avait déjà révélé en 2019 les résultats d’une étude similaire portant sur la confiance accordée à son employeur versus un robot. Et, surprise, 64% des personnes interrogées avaient préféré la deuxième option. De quoi sérieusement questionner les humains sur leurs compétences sociales ? A méditer.

Sur le même sujet

08 nov. 2021 à 15:00
3 min
08 nov. 2021 à 09:00
3 min

Articles recommandés pour vous