Tipik - Pop Culture

Les influenceurs mieux payés que les avocats ?

Au Royaume-Uni d’après les chiffres venant d’une étude d’Adobe, les influenceurs gagnent mieux leur vie que certaines professions hautement qualifiées.

© MilosStankovic

Un influenceur gagne-t-il plus d’argent qu’un comptable ou un avocat ? C’est ce qu’affirme le journal britannique Daily Mail, du moins au Royaume-Uni où un influenceur gagnerait en moyenne par an 137.000 £ (159.000 €) contre 100.000 £ (116.000 €) pour un avocat et 65.000 (75.000 €) pour un comptable. Le quotidien se réfère à l’étude "Future of Creativity" d’Adobe, parue fin août 2022 après avoir sondé 9000 créateurs de contenu en ligne en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis, en Espagne, en France, en Allemagne, en Australie, au Japon en Corée du Sud et au Brésil. Ce sont les influenceurs britanniques qui gagneraient le mieux leur vie avec un salaire horaire moyen de 117.48 £ soit 137 €.

L’étude révèle également le côté addictif de la pratique : un influenceur interrogé sur deux affirme qu’utiliser les réseaux sociaux ou créer du contenu pour les réseaux sociaux est plus important pour leur santé mentale qu’écouter de la musique, pratiquer un sport ou passer un moment dehors dans la nature.

Attention toutefois tout n’est pas rose dans le métier d’influenceur : le manager de grandes stars australiennes des réseaux sociaux confiait dans une autre interview pour le Daily Mail que la plupart des influenceurs ne gagnaient pas d’argent et que le marché était saturé (surtout depuis la pandémie).

Instagram et compagnie : les bons comptes font les bonnes stories

Et lorsque la carrière d’un influenceur décolle, la rémunération dépendra d’une série de facteurs : son nombre de followers mais aussi le taux d’engagement de sa communauté, le nombre de vues de ses posts ou encore le type de contenu demandé par la marque lorsqu’il s’agit d’un deal avec un annonceur.

Sur Instagram en 2021 pour un compte de plus de 100.000 abonnés, on pouvait espérer toucher entre 1500 et 4000 € le post et entre 1200 et 3500 € la story. Les Instagrameurs comptant plusieurs millions d’abonnés pouvaient eux réclamer de 20.000 à plusieurs centaines de milliers d’euros un post ou une story. Des chiffres qui donnent le tournis mais qui ne concerne qu’une infime portion des créateurs de contenu sur les médias sociaux. Quant à YouTube et TikTok les comptes de moins de 5000 abonnés peuvent toucher environ 200 € pour une vidéo. Tandis que les influenceurs suivis par plusieurs millions d’abonnés peuvent recevoir quelques milliers d’euros par vidéo.

Loading...

L’argent n’est pas toujours la seule contrepartie d’un contrat publicitaire. Beaucoup de marques proposent également des produits. En 2021 toujours, une étude révélait que près de 70% des influenceurs préféraient être payés en produits et en argent contre 25% uniquement en argent.

Et attention à la transparence ! En Belgique, depuis le printemps 2022, les influenceurs doivent signaler avec clarté tout contenu publicitaire sous peine d’amendes pouvant aller jusqu’à 80.000 euros.

Les plateformes mettent également en place des fonds pour rémunérer les créateurs de contenu (comme TikTok) ou des systèmes d’abonnements payants pour profiter de certains contenus (comme Instagram). À nouveau ce ne sont que les plus gros acteurs qui en bénéficient réellement.

Même si ça en fait rêver plus d’un, le salaire mensuel de plus de 900.000 euros de l’influenceuse et ex-star de téléréalité britannique, Megan Barton-Hanson (1.6 millions d’abonnés sur Instagram) est loin de constituer une généralité.

Sur le même sujet

Facebook s’en prend à Discord avec les "Community Chats"

Réseaux sociaux

Les enfants : une arme redoutable pour la publicité déguisée !

On n'est pas des pigeons

Articles recommandés pour vous