RTBFPasser au contenu
Rechercher

Exposition - Accueil

Les influenceurs sont les bienvenus dans les foires d’art… sous quelques conditions

La prochaine édition de la foire d’art contemporain Art Basel Hongkong aura lieu du 25 au 29 mai 2022.

Cela fait plusieurs mois qu’un nouveau type de créateur de contenu a fait son apparition sur les réseaux sociaux : les influenceurs de l’art. S’ils sont rapidement devenus les coqueluches des musées, les foires hésitent encore à faire appel à eux. Art Basel les accueillera durant sa prochaine édition hongkongaise, sous certaines conditions.

Depuis son édition inaugurale en 2013, Art Basel Hongkong accueille différents types de public. Des collectionneurs d’art, des galeristes, des artistes, des journalistes et maintenant des influenceurs. Les organisateurs de la foire offrent désormais la possibilité aux créateurs de contenu de se faire accréditer pour faire découvrir les coulisses de l’événement à leurs abonnés.

Ils devront toutefois suivre plusieurs règles de bonne conduite, selon Artnet News. Pas question de faire des "live" dans les allées de la foire ou encore de photographier les autres visiteurs, sans leur permission. Il est également demandé aux influenceurs autorisés de faire attention à bien créditer les artistes dont les œuvres sont exposées, ainsi que de mentionner le compte d’Art Basel dans leurs publications.

Le but de cette initiative : rajeunir la cible de la foire d’art et capter une génération qui passe plusieurs heures par jour sur leur smartphone. "Les réseaux sociaux sont devenus une partie intégrante du paysage médiatique au cours de la dernière décennie, et nous sommes conscients que c’est une plateforme importante pour nos galeries et nos artistes", a déclaré un porte-parole d’Art Basel à la publication spécialisée.

Les organisateurs d’Art Basel sont toutefois stricts vis-à-vis des influenceurs désireux de participer, du 25 au 29 mai, à la prochaine édition hongkongaise de la foire d’art contemporain. Les demandes d’accréditation seront étudiées au cas par cas, et elles ne concernent que le seul créateur de contenu. "Toute personne qui enfreint ces règles ou qui perturbe le déroulement du salon peut être expulsée à tout moment", ont écrit les responsables d’Art Basel Hong Kong dans un document interne, consulté par Artnet News.

Parler à la jeunesse

La présence d’influenceurs à Art Basel Hongkong atteste de l’importance grandissante qu’ils occupent dans le monde de l’art. En France, ils s’appellent La Minute Culture, Mr. Bacchus, Whereverhugo, Imaginez-moi, Culturez-vous ou encore Margaux Brugvin. Ils ne comptabilisent pas des millions d’abonnés sur Instagram, mais ils ont réussi à susciter l’intérêt des institutions culturelles de l’Hexagone. Elles n’hésitent plus à faire appel à eux pour attirer un nouveau public, plus varié, pour ne pas dire plus jeune.

Loading...

Les foires d’art sont, elles, plus sur la réserve. La FIAC a ainsi confié au Monde, en octobre dernier, que les "influenceurs les plus importants sont les galeristes, les collectionneurs, artistes et visiteurs". Le ton est donné. Pourtant, elles auraient tout à gagner à s’associer avec des influenceurs pour accroître leur présence sur les réseaux sociaux. C’est là qu’une nouvelle génération de collectionneurs d’art fait ses emplettes, selon le dernier rapport annuel de la société d’assurance spécialisée Hiscox. 40% d’entre eux disent être influencés par Instagram et consorts lorsqu’il s’agit d’acheter des œuvres d’art. A bon entendeur.

Sur le même sujet

Instagram facilite la création de Reels grâce à de nouveaux outils

Réseaux sociaux

La foire 'Art Düsseldorf' se réinvente grâce au numérique

Exposition - Accueil

Articles recommandés pour vous