Regions Liège

Les inondations, un an après: "c'est la triple peine" pour Cédric Théate, l'assureur 2x sinistré

Spéciale inondations à Theux : Cédric Théate, "assureur sinistré"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Comment faire pour se relever quand on a été doublement (parfois triplement) sinistré ? Heureusement, nombreux étaient assurés, comme Cédric Théate, un assureur sinistré.

Après des mois de travaux, il a pu réintégrer ses bureaux. C'était tout juste 6 mois après les inondations, le jour de la Saint-Valentin, symbole d'amour pour "les clients, le personnel et pour le magnifique métier que nous faisons, courtiers en assurance ou même les assureurs en général", partage Cédric Théate.

Ce métier a du sens pour moi.

Retrouvez l'interview complète de Cédric Théate dans la vidéo ci-dessus.

Une vocation pour l'indemnisation

Un métier adopté il y a 25 ans, peu après la dramatique explosion au gaz dans le centre de Theux. Avec un grand-père et un père assureurs, il a vu l'aide qu'on peut apporter aux personnes sinistrées. "Ce métier a du sens pour moi".

Il me reste 4-5 dossiers sur les 400 qu'on a dû gérer.

Lui-même concerné par le sinistre, à la fois personnellement et professionnellement, cet assureur de vocation a également du gérer des centaines d'autres dossiers. "C'est la triple peine comme j'ai tendance à l'appeler. J'ai essayé directement d'en faire une force, une opportunité, puisque j'ai constaté le sinistre dès 7 heures du matin. Il me reste 4-5 dossiers sur les 400 qu'on a dû gérer, inondations, incendies et voitures confondues. C'est plus ou moins 280-300 dossiers vraiment habitations". L'expérience du terrain, c'est peut-être cela qui a fait la différence.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous