RTBFPasser au contenu
Rechercher

Economie

Les investisseurs étrangers continuent de s'installer en Belgique

Image d'illustration
31 mai 2022 à 12:23Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Estelle De Houck

La Belgique reste une région intéressante pour les investisseurs étrangers, rapporte mardi l'étude annuelle du cabinet de conseil EY. La Flandre en particulier s'est révélée attractive l'année dernière, tandis que la Wallonie a connu une baisse significative du nombre d'investissements.

La Belgique a enregistré une hausse de 8% du nombre d'investissements directs étrangers, pour atteindre 245. C'est mieux que la moyenne européenne (5%). Ces investissements étrangers ont représenté près de 7000 nouveaux emplois (+37%) et ont clairement marqué le début de la reprise après la crise du coronavirus. Le nombre d'investissements reste toutefois inférieur au niveau d'avant la pandémie.

La Wallonie connaît une baisse

Les investisseurs étrangers se sont principalement tournés vers la Flandre, qui représente 60% des investissements en Belgique et a enregistré une croissance de 13% par rapport à 2020.

Bruxelles a aussi profité d'une hausse des investissements, tandis que la Wallonie a en revanche subi une baisse de 22%. Ces dernières années, la Région wallonne a pu bénéficier des investissements chinois dans la logistique mais ceux-ci ont quasiment chuté de moitié en raison de la crise du secteur aérien.

En Wallonie, on étudie encore des plans de relance au lieu d'agir

Les investisseurs semblent d'ailleurs considérer la Wallonie généralement moins attractive que la Flandre. Marie-Laure Moreau, associée chez EY, pointe notamment la rapidité avec laquelle la Flandre, l'Allemagne ou la France ont lancé des plans de relance. "En Wallonie, on étudie encore des plans de relance au lieu d'agir", ajoute-t-elle.

Le manque de compétences linguistiques et la réputation de climat social difficile ont aussi un impact négatif sur la Région wallonne, selon l'étude.

La Wallonie avait néanmoins connu une augmentation des investissements étrangers avant la crise du coronavirus.

Sur le même sujet

Les investissements étrangers en Belgique y génèrent 1,4 million d'emplois

Belgique

Articles recommandés pour vous