Jardins & Loisirs

Les jardins du musée Van Buuren à Uccle

Jardins du musée Van Buuren à Uccle

© D.R.

08 oct. 2020 à 09:45Temps de lecture1 min
Par Noëlla Chainnieaux

La maison où vécurent David et Alice Van Buuren abrite leurs collections d’art dans un magnifique intérieur art déco. Côté jardin, c’est Jules Buyssens, un grand nom parmi les paysagistes belges, qui a signé les aménagements du terrain. Au bout du jardin en pente qui présentait des plantes encore rares dans les années trente, nous arrivons dans une zone en terrasse. L’escalier menait à un terrain de tennis que Jules a bien vite transformé en roseraie. C’est ici que se déroulaient de grandes réceptions. Les Van Buuren menaient une vie mondaine de premier plan et recevaient l’élite intellectuelle, des hommes politiques, des artistes. Voici le célèbre jardin du cœur commandé par Alice à René Pechère, signe d’amour envers son mari décédé. Cet espace vient d’être complètement restauré, au même titre que le bowling green pour les jeux de boules et les grandes réceptions sur le gazon ras. Le jardin qui s’étend sur un hectare et demi a retrouvé une nouvelle jeunesse et présente régulièrement des expositions en plein air. Un duo de sculpteurs est actuellement invité : Daniel Dewar et Grégory Gicquel.

Oeuvre en marbre du duo de sculpteurs Daniel Dewar et Grégory Gicquel invité au Musée et Jardins Van Buuren à Uccle
Oeuvre en marbre du duo de sculpteurs Daniel Dewar et Grégory Gicquel invité au Musée et Jardins Van Buuren à Uccle D.R.

Isabelle Anspach – Conservatrice Musée et Jardins Van Buuren

"Le duo d’artistes a souhaité travailler le thème de la salle de bains. Ils ont recherché quel matériau pourrait le mieux correspondre à cette thématique. Ils se sont donc tournés vers un marbre rose du Portugal qui décorait les salles de bains au début du siècle. Il y a un lien entre le matériau et la chair. On essaye vraiment d’avoir un dialogue entre l’art contemporain et un lieu très classique au niveau de l'architecture. Ce qui est très chouette, c’est que l’art contemporain draine un public tout à fait différent de celui que l’on a l’habitude de voir. C’est-à-dire que ça rajeunit très très fort. On a énormément de familles, de trentenaires".

Le labyrinthe du musée Van Buuren à Uccle
Le labyrinthe du musée Van Buuren à Uccle D.R.

Un joyau du jardin ne peut être oublié : voici le labyrinthe dessiné par René Pechère. Treize cents ifs constituent ce dédale de cinq cents mètres abritant sept chambres de verdure aux statues d’André Willequet.

L’expo Nudes, Daniel Dewar et Grégory Gicquel, est à voir jusqu’au 28 mars au Musée et Jardins Van Buuren à Uccle.

Jardins Musée Van Buuren

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous