Les magasins Wibra en Belgique déclarent faillite, 439 emplois menacés

Les magasins Wibra en Belgique déclarent faillite, 439 emplois menacés

© Tous droits réservés

08 oct. 2020 à 15:14 - mise à jour 08 oct. 2020 à 15:14Temps de lecture1 min
Par RTBF avec Agences

Wibra Belgique vient de déclarer faillite ce jeudi. 439 emplois sont menacés, ont confirmé à Belga l'entreprise et les syndicats.

Après la décision du tribunal de l'entreprise de Termonde de ne pas accepter le plan de reprise de la chaîne de magasins en difficultés Wibra jeudi matin, cette dernière a décidé de déposer le bilan. La faillite signifie que 439 employés perdent leur emploi, a indiqué jeudi le syndicat Setca par communiqué.

Le syndicat socialiste des employés déplore "la perte massive d'emplois et impute une grande part de responsabilité aux différents administrateurs. Ils n'ont pas investi dans les magasins et le personnel et n'ont pas prévu de réserve pour les périodes difficiles. Ce sont eux qui ont causé cette situation."   La décision judiciaire de jeudi matin mettait fin à la demande de réorganisation judiciaire demandée par Wibra Belgique fin juillet. L'entreprise, qui connait de fortes pertes, voulait reprendre avec 36 magasins sur 81, le siège social de Tamise et 183 travailleurs sur les 439 travailleurs actuels.

Grève en septembre

Plusieurs magasins de la chaîne de vêtements Wibra étaient en grève le 18 septembre. "Le personnel n’accepte pas que la direction ne lui offre aucune garantie pour le respect des prescrits légaux, alors qu’une partie du personnel sera probablement mise à la rue dans les prochains mois", annoncaient les syndicats FGTB et CSC.

Le 30 juillet dernier, le tribunal de l’entreprise de Termonde avait octroyé une suspension provisoire contre les créanciers. Wibra Belgique a demandé elle-même la réorganisation judiciaire par transfert sous autorité de justice.

Sur le même sujet

Le trio dirigeant de Wibra prend une participation majoritaire dans l'enseigne discount

Economie

Articles recommandés pour vous