Santé & Bien-être

Les maisons médicales renforcées en Wallonie pour permettre des soins de santé plus accessibles

© Getty images

16 sept. 2022 à 09:24Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Marie-Laure Mathot

Afin de garantir une accessibilité financière et géographique aux soins de santé pour tous, la Wallonie va renforcer le rôle social de ses maisons médicales, en particulier dans les zones les plus précarisées.

Près de la moitié des maisons médicales agréées en Wallonie, soit 45 sur 101, pourront ainsi engager un assistant social à mi-temps afin d’offrir davantage d’aide et de soins à la population, annonce vendredi la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale.

L’objectif principal de ce futur service sera d’aider les personnes qui risquent de basculer dans la précarité à cause d’une pathologie ou d’une nouvelle situation sociale. Il s’agira aussi de les accompagner dans l’obtention des tarifs ou droits médicaux préférentiels selon leur statut, précise la ministre.

"Vu la situation actuelle en termes de pouvoir d’achat, il est important de renforcer et de faire davantage connaître ces services de santé accessibles à tous financièrement. Se soigner ne doit pas être une dépense optionnelle", commente-t-elle.

Par ailleurs, grâce à cette nouvelle mesure qui s’inscrit dans le cadre du Plan de relance et du Plan de lutte contre la pauvreté de la Wallonie, l’offre de service des maisons médicales sera également renforcée pour les personnes LGBTQIA +. Dans ce cadre, des conventions de prise en charge physique, psychologique et sociale des publics LGBTQIA + seront conclues entre chacune des 7 Maisons Arc-En-Ciel et une Maison médicale de leur territoire.

Inscrivez-vous à la newsletter Tendance

Mode, beauté, recettes, trucs et astuces au menu de la newsletter hebdomadaire du site Tendance de la RTBF.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous