Mode

Les mangas, nouveau terrain de jeu de l'industrie de la mode ?

Les mangas, nouveau terrain de jeu de l'industrie de la mode ?

© Burberry/Tsubasa Yamaguchi/Kodansha/Twitter

24 août 2022 à 09:30Temps de lecture2 min
Par RTBF avec AFP

On pensait les acteurs de la mode scotchés au metaverse mais ils semblent en réalité s'être pris de passion pour les mangas.

Après Gucci, qui a exploré à plusieurs reprises cet univers, et plus récemment le label streetwear GCDS, qui a honoré "One Piece", c'est au tour de Burberry de s'intéresser aux bandes dessinées japonaises avec, non pas une collection, mais un véritable manga consacré à l'un de ses sacs iconiques.

Après les jeux vidéo, la mode s'entiche de BD japonaise

L'industrie de la mode n'a jamais rechigné à explorer des terres inconnues. L'art, bien sûr, mais aussi le design, la gastronomie, le football ou encore le sport automobile sont autant de terrains de jeu qui font régulièrement l'objet de collections de prêt-à-porter, voire de couture. Récemment, ce sont les jeux vidéo (émergence du metaverse oblige) qui ont inspiré les créateurs, qui ont collaboré collaborant avec des noms comme "Fortnite", "Animal Crossing", "Pokemon Go" ou encore "League of Legends". Mais si la mode n'a pas abandonné l'idée de se faire une place de choix dans ces nouveaux mondes virtuels, elle semble aujourd'hui se tourner vers une nouvelle passion : le manga.

L'univers du manga n'est pas inconnu du monde de la mode. Des marques comme Uniqlo ou Celio proposent régulièrement des collections basées sur des titres de renommée mondiale. Dans le luxe, Gucci a également proposé des capsules ponctuelles autour de personnages célèbres et s'est même associé au dessinateur Hirohiko Araki pour les besoins d'une campagne publicitaire il y a plusieurs années. Mais depuis quelques mois, l'engouement pour les bandes dessinées japonaises semble s'être accentué.

Burberry crée un personnage à partir d'un sac

Il faut dire que les mangas font l'unanimité dans le monde, comme dans l'Hexagone, avec une croissance à (au moins) deux chiffres depuis plusieurs années. D'après des données présentées par le cabinet GFK, près de 47 millions de mangas ont été achetés en France en 2021, soit près de 900.000 en moyenne par semaine. Des chiffres qui ont de quoi faire tourner les têtes et attirer l'attention.

Et ça marche, puisque la dernière maison en date à avoir collaboré avec un mangaka n'est autre que Burberry, qui peut aujourd'hui se targuer d'avoir toute une bande dessinée consacrée à son iconique Lola Bag.

Loading...

Le Lola Bag est décidément une star dont la renommée dépasse bien des frontières. Après avoir lancé une collection virtuelle à son nom sur Roblox, la marque britannique le propulse sur la scène de la bande dessinée japonaise, et de la plus belle des façons.

En collaboration avec Tsubasa Yamaguchi, le sac se transforme en un véritable personnage évoluant aux côtés des deux héros de l’œuvre originale.

Proposée en format papier dans une sélection de boutiques Burberry implantées au Japon, cette édition très spéciale (et limitée) est également en accès libre en ligne mais uniquement en japonais.

Ce partenariat nouvelle génération est le dernier en date entre les univers de la mode et du manga. Il vient ponctuer une série de récentes collaborations du genre entre GCDS et "One Piece" ou encore Dolce & Gabbana et Jujutsu Kaisen, témoignant bel et bien d'un réel engouement de l'industrie de la mode (et du luxe) pour la bande dessinée japonaise.

Sur le même sujet

25 ans de "One Piece" : l’odyssée d’un manga fleuve devenu saga culte

BD - Accueil

Les anti-héros, nouvelles vedettes des mangas à grand succès

BD - Accueil

Articles recommandés pour vous