Economie

Les mesures corona pèsent sur le chiffre d'affaires de la société-mère de MediaMarkt

07 févr. 2022 à 09:46Temps de lecture1 min
Par Belga

Les chaînes de magasins d'électronique MediaMarkt et Saturn ont écoulé moins de produits entre début octobre et fin décembre derniers car, sur certains marchés, les commerces ont dû rester partiellement fermés en raison des mesures de confinement, signale lundi leur maison-mère allemande Ceconomy à l'occasion de la publication de ses résultats financiers.

La société a été la cible d'une cyberattaque, qui a également touché les implantations belges, ce qui a eu pour conséquence que les commandes n'ont pas pu être collectées pendant plusieurs jours.

Entre début octobre et fin décembre 2020, certains magasins avaient déjà dû fermer mais le groupe avait toutefois réalisé des ventes record. D'après l'entreprise allemande, les consommateurs dépensaient alors davantage à cette époque après l'assouplissement des mesures corona. Un effet qui ne s'est pas reproduit durant le premier trimestre de cet exercice décalé. 

Le groupe a également souffert des perturbations de la chaîne d'approvisionnement. En outre, les consommateurs ont moins à dépenser en raison de l'inflation élevée.

Ceconomy a enregistré un chiffre d'affaires de 6,9 milliards d'euros au premier trimestre de son exercice, qui s'est achevé fin décembre. C'est 8% de moins que pour la même période un an plus tôt. Néanmoins, les revenus sont toujours plus élevés qu'avant la pandémie. Le bénéfice net s'est élevé à 122 millions d'euros, contre 153 millions un an plus tôt.

Les ventes via internet ont diminué de 17% pour atteindre 1,9 milliard d'euros. Plus d'un quart du chiffre d'affaires de la société-mère de MediaMarkt provenait des ventes en ligne.

La direction de MediaMarkt a annoncé la semaine dernière son intention de fermer son magasin de Deurne (Anvers).

Sur le même sujet

MediaMarkt : le magasin de Deurne sera fermé sans impact pour l’emploi, selon la direction

Regions Flandre

MediaMarkt : un conseil d'entreprise extraordinaire jeudi fait craindre des fermetures

Economie

Articles recommandés pour vous