Exposition - Musées

Les musées s’investissent de plus en plus dans la question environnementale

Pendant longtemps, les musées ne se sont pas sentis (très) concernés par l’urgence climatique. Mais ce n’est plus le cas aujourd’hui.

Pendant longtemps, les musées ne se sont pas sentis (très) concernés par l’urgence climatique. Mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. Ils sont de plus en plus nombreux à intégrer l’écologie dans leur logistique. Une boîte à outils a même été créée pour accompagner les institutions muséales britanniques dans leur mue verte.

La boîte à outils "Carbon Literacy" a été lancée fin janvier dans le cadre du programme "Roots & Branches". Cette initiative axée sur l’environnement est co-pilotée par le Manchester Museum, l’Université de Manchester, Museum Development North West (MDNW) et l’organisation The Carbon Literacy Project.

Elle permettra aux employées de musée de suivre une formation, en physique ou à distance, pour réfléchir à la manière dont ils pourraient revoir leur fonctionnement et impliquer leurs publics pour façonner un avenir plus durable face à l’urgence climatique. Les organismes derrière "Carbon Literacy" espèrent que 1500 professionnels et bénévoles participeront à la formation et obtiendront la certification "Carbon Literate" durant les deux prochaines années.

Et il y a urgence à agir. Les musées représentent près d’un quart des émissions carbone de toutes les institutions culturelles affiliées à l’Arts Council England, l’organisme public qui finance des organisations culturelles du Royaume-Uni. Il a accordé un financement de 136.750 livres sterling (164.000 euros) au programme "Roots & Branches", afin de pousser le secteur muséal dans ses retranchements et l’encourager à allier art et écologie.

Eveiller les mentalités

D’autres musées à travers le monde se saisissent aussi de la question environnementale. D’abord en coulisses, comme le Musée royal de l’Ontario (ROM). Il a récemment engagé Soren Brothers en tant que conservateur en changement climatique, pour qu’il incorpore le dérèglement climatique dans son fonctionnement et sa programmation. En Australie, le nouveau musée d’art de Bundanon a, lui, été construit pour répondre et s’adapter aux catastrophes naturelles que doit affronter le pays.

Loading...

Certaines institutions vont même plus loin en se consacrant exclusivement à la sauvegarde du climat. Citons parmi eux le Climate Museum à New York ou encore le Jockey Club Museum of Climate Change à Hong Kong. Comme en écho, le Conseil international des musées s’est saisi de la question en 2019, en créant un groupe de travail sur le développement durable.

Beaucoup de musées à travers le monde se saisissent de la question environnementale.
Beaucoup de musées à travers le monde se saisissent de la question environnementale. Photographie Alexandros Michailidis / Shutterstock

"Les musées offrent une infrastructure mondiale existante", avait alors déclaré l’organisation. "Ils peuvent améliorer la prise en compte du développement durable et contribuer à l’éducation sur les questions du changement climatique en travaillant avec les communautés et en leur donnant les moyens de provoquer des changements pour garantir une planète habitable, la justice sociale et des échanges économiques équitables à long terme".

Mais est-ce la vocation des musées de parler d’écologie ? Le grand public semble de cet avis. Un tiers des Américains estiment qu’ils devraient s’attaquer plus frontalement au dérèglement climatique, d’après la dernière édition du rapport "Culture and Community in a Time of Transformation". Si les institutions muséales outre-Atlantique embrassent ce mouvement depuis des années, celles de l’Hexagone se penchent de plus en plus sur la question.

Fin janvier, les représentants des musées français se sont réunis à Lille pour réfléchir à un modèle plus vert (ueux). Dans le viseur notamment, les expositions dites "blockbuster" qui nécessitent des déplacements d’œuvres par avion ou encore le choix des matériaux utilisés dans la scénographie des expositions. La preuve que les mentalités changent doucement mais sûrement dans le milieu de l’art.

Sur le même sujet

La 21e édition des Nocturnes des musées bruxellois aura lieu du 21 avril au 9 juin

Exposition - Musées

La Fondation Roi Baudouin fait l’acquisition de 66 œuvres de Félicien Rops

Exposition - Accueil

Articles recommandés pour vous