Les Néandertaliens, créateurs des plus anciennes fresques rupestres

Les Néandertaliens, créateurs des plus anciennes fresques rupestres (étude)

© HO

22 févr. 2018 à 20:42 - mise à jour 22 févr. 2018 à 20:42Temps de lecture1 min
Par AFP

Les plus anciennes peintures rupestres connues ont été créées par des hommes de Néandertal plus de 20.000 ans avant l'arrivée de l'homme moderne en Europe, preuve que nos cousins disparus étaient dotés d'une pensée symbolique comme la nôtre, selon une étude publiée jeudi.

"C'est une découverte absolument exaltante qui suggère que les hommes de Néandertal étaient beaucoup plus évolués que ce que l'on pense d'ordinaire", souligne Chris Standish, archéologue à l'université britannique de Southampton.

"Nos résultats démontrent que les peintures que nous avons datées sont, de loin, les fresques rupestres connues les plus anciennes du monde", a-t-il dit.

Puisqu'elles ont été élaborées il y a quelque 64.000 ans --soit au moins 20.000 ans avant l'arrivée de l'homme moderne en Europe depuis l'Afrique--, "elles doivent avoir été peintes par des Néandertaliens", poursuit-il.

Employant surtout des pigments rouges et parfois noirs, des groupes d'animaux, empreintes de mains, points, cercles et autres motifs géométriques ornent les parois de ces grottes espagnoles situées à La Pasiega (nord-est), Maltravieso (ouest) et Ardales (sud).

Ces représentations dénotent une intelligence que l'on n'attribuait jusqu'ici qu'à l'homme moderne.

"L'émergence d'une culture matérielle symbolique marque une avancée fondamentale dans l'évolution de l'humanité", explique Dirk Hoffmann, de l'Institut allemand Max Planck.

Articles recommandés pour vous