RTBFPasser au contenu
Rechercher

Sommeil

Les optimistes dorment-ils mieux que les pessimistes ?

Serene Black woman laying in bed
12 juil. 2020 à 16:00Temps de lecture1 min
Par RTBF TENDANCE avec AFP

Une équipe de chercheurs de l’université médicale de Vienne a interrogé 1004 Autrichiens sur leurs habitudes de sommeil, leur travail et ont mesuré leur optimisme au moyen d’un test.

Ils sont arrivés à la conclusion que les participants optimistes abaissaient de 70% leur risque de troubles du sommeil ou d’insomnie par rapport aux sujets plus pessimistes.

 

Tous les bienfaits de l’optimisme

Des recherches précédentes avaient montré que l’optimisme semblait induire de nombreux bienfaits, comme abaisser le risque de maladies chroniques et même rallonger l’espérance de vie. Les chercheurs précisent que leurs nouvelles recherches, reprises par la revue Journal of Sleep Research, pourraient laisser penser qu’une des raisons de la meilleure santé des optimistes réside dans un sommeil plus paisible.

"D’autres études ont montré que les optimistes font plus de sport, fument moins et mangent plus équilibré. De plus, ils mettent en place de meilleures stratégies pour faire face aux problèmes et ressentent moins de stress […]. Tous ces facteurs pourraient contribuer à une meilleure qualité de sommeil", a ajouté le co-signataire Jacob Weitzer.

Les participants qui affichaient les scores les plus élevés aux tests d’évaluation de l’optimisme étaient en moyenne plus âgés, en meilleure santé, plus heureux, plus éduqués et plus sportifs que les sujets affichant un score moyen ou faible.

 

Comment doper son optimise ?

Les chercheurs tiennent à préciser que l’on peut doper son optimisme de différentes manières notamment grâce à la psychologie positive. L’un des chercheurs évoque la méthode "Best Possible Self" qui consiste à "essayer d’imaginer un idéal et d’écrire qu’elle pourrait être sa meilleure vie possible à l’avenir. Après plusieurs semaines de pratique régulière, cette méthode peut aider à doper le niveau d’optimisme de chacun", explique le professeur Weitzer. Il précise que cette méthode ne vise pas forcément à atteindre cet "idéal", mais plus à y penser pour se fixer des objectifs en vue d’un avenir plus radieux.

Il n’est cependant pas prouvé que le fait d’augmenter son optimisme améliore directement son sommeil, ajoute le professeur Weitzer.

Sur le même sujet

5 conseils pour vaincre ses pensées négatives

Santé & Bien-être

Des nuits de 6 à 8 heures seraient idéales pour la santé

Santé & Bien-être

Articles recommandés pour vous