RTBFPasser au contenu
Rechercher

Energie

Les Pays-Bas lèvent leurs restrictions de production électrique au charbon

Image d'illustration
20 juin 2022 à 16:10 - mise à jour 20 juin 2022 à 16:43Temps de lecture1 min
Par AFP, édité par Estelle De Houck

Les Pays-Bas lèvent leurs restrictions de production électrique au charbon pour compenser les baisses de livraisons de gaz russe en raison de la guerre en Ukraine, a annoncé lundi le ministre de l'Énergie et de l'Environnement Rob Jetten. 

"Le cabinet a décidé de lever immédiatement les restrictions de production pour les centrales électriques au charbon de 2022 à 2024. Cela signifie que les centrales électriques au charbon peuvent à nouveau fonctionner à pleine capacité au lieu du maximum de 35 %", a annoncé Rob Jetten lors d'une conférence de presse. 

"Cela signifie que les centrales électriques au charbon peuvent à nouveau fonctionner à pleine capacité au lieu du maximum de 35 %", a-t-il ajouté. 

La décision néerlandaise survient au lendemain de celle de l'Allemagne de recourir davantage au charbon pour compenser les baisses de livraisons de gaz russe.

Le gazier russe Gazprom a annoncé en mai la suspension des livraisons au fournisseur néerlandais GasTerra, appartenant en partie à l'État néerlandais, après que la firme a refusé de payer en roubles. 

"Pas de pénurie aiguë" pour l'instant

"Je tiens à souligner qu'il n'y a pas de pénurie aiguë de gaz pour le moment", aux Pays-Bas, a insisté Rob Jetten. "Cependant, davantage de pays sont maintenant sous pression (de la Russie)", a-t-il expliqué. "Cela nous inquiète. En raison de ces préoccupations, j'annonce aujourd'hui une crise du gaz de niveau un: l'alerte précoce", a-t-il ajouté.

Pour le moment le risque de ne rien faire est trop grand

Même si le niveau le plus élevé est le niveau 3, a-t-il précisé, "pour le moment le risque de ne rien faire est trop grand". 

Le ministre néerlandais a déclaré que son pays avait "préparé cette décision avec (ses) collègues européens ces derniers jours".  

Les centrales au charbon néerlandaises ne pouvaient depuis janvier pas fonctionner à plus de 35% de leur capacité maximale afin de réduire leurs émissions de CO2.

Sur le même sujet

L’Europe mise sur le charbon et jette aux oubliettes les accords de Paris pour sauver son économie et son industrie

Energie

En France, le gouvernement prévoit de relancer une centrale à charbon l'hiver prochain

Energie

Articles recommandés pour vous